Silvio Berlusconi Trento 2018 04
Silvio Berlusconi en 2018. ©Niccolò Caranti

Notre Top 10 des Berlusconneries de Silvio

Les funé­railles natio­nales de Silvio Berlusconi seront célé­brées ce mer­cre­di 14 juin, deux jours après son décès à l’âge de 86 ans. Si l’ancien chef du gou­ver­ne­ment ita­lien reçoit depuis une foule d’hommages, il convient de ne pas oublier que si Silvio est mort, res­tent ses Berlusconneries. Et elles sont nombreuses. 

L’Italie observe une jour­née de deuil ce mer­cre­di 14 juin. Et pour cause, c’est aujourd’hui que se tiennent les funé­railles natio­nales de Silvio Berlusconi, le Cavaliere, décé­dé lun­di à l’âge de 86 ans. Depuis l’annonce de la mort de l’ancien chef du gou­ver­ne­ment, des cen­taines d’admirateur·trices se pressent pour lui rendre hom­mage. Devant sa vil­la de Milan, flottent autant de dra­peaux de Forza Italia – le par­ti poli­tique de droite qu’il a fon­dé en 1994 -, que d'écharpes de l’AC Milan et de Monza, les deux clubs de foot­ball ita­liens qu’il avait acheté.

« C’était un homme qui n’avait pas peur de défendre ses convic­tions et c’est pré­ci­sé­ment son cou­rage et sa déter­mi­na­tion qui ont fait de lui l’un des hommes les plus influents de l’histoire de l’Italie », salue ain­si Giorgia Meloni, la cheffe du gou­ver­ne­ment élue en sep­tembre der­nier et qui se pré­sente comme l’héritière du centre-​droit de Berlusconi. Tandis que le pré­sident de la République ita­lienne, Sergio Mattarella, loue « un grand lea­der poli­tique », « une per­sonne d’une grande huma­ni­té et un entre­pre­neur de suc­cès ».

Dans les médias, on revient aus­si sur les « nom­breuses conquêtes » fémi­nines de cet homme qui « ne cachait pas son goût pour les jeunes femmes ». On oublie alors bien vite que Silvio Berlusconi a été accu­sé de pros­ti­tu­tion sur mineures il y a moins de quinze ans et que sa longue carrière[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés