Capture decran 2023 09 13 a 18.24.02
Manon Lanza. ©Capture d'écran Youtube

La you­tu­beuse Manon Lanza, vic­time de cyber-​harcèlement après son acci­dent au GP Explorer : « Je ne m’attendais pas à tant de haine »

Depuis son acci­dent same­di lors d’une course de Formule 4 réunis­sant des per­son­na­li­tés d'Internet, l'une d'elles, Manon Lanza est vic­time de cyber-​harcèlement. Elle revient pour Causette sur cette vague de haine en ligne et sur le sexisme qui gan­grène tou­jours le milieu du strea­ming, comme celui des sports extrêmes.

Elle se remet dou­ce­ment de son acci­dent. Samedi der­nier, lors de la deuxième édi­tion du GP Explorer, cette course de Formule 4 qui ras­semble des per­son­na­li­tés d’Internet sur le cir­cuit du Mans, Manon Lanza, vidéaste spé­cia­li­sée dans les sports extrêmes, et un autre you­tu­beur Maxime Biaggi se sont per­cu­tés dans un virage. Si le second s’en est sor­ti sans bles­sure, Manon a dû être éva­cuée à l’hôpital en ambu­lance. « Le choc était assez violent, tous mes muscles se sont contrac­tés », raconte-​t-​elle à Causette, quatre jours après l’accident. La tren­te­naire est sor­tie de l’hôpital dans la soi­rée de same­di mais souffre tou­jours d’un choc tho­ra­cique et d’une her­nie cervicale.

Elle est aus­si vic­time, depuis, de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés