man in brown jacket and black pants riding black and red motorcycle
(©Jon Tyson)

Handicap : une hausse de salaire de 10% pour les AESH à comp­ter de la ren­trée 2023

Une enveloppe de 80 millions d'euros doit permettre d'augmenter de 10% les salaires des accompagnant·es d’élèves en situation de handicap (AESH) à la rentrée 2023, après l'intégration d'un amendement en ce sens dans le projet de loi de finances 2023.

Les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap (AESH) bénéficieront d’une augmentation salariale de 10 % à partir de la rentrée 2023, a annoncé la députée LaREM Stella Dupont ce jeudi sur Twitter.

Son amendement a été intégré à la deuxième partie du projet de loi de finances 2023, pour laquelle Élisabeth Borne a déclenché une nouvelle fois le 49.3 mercredi, ont confirmé l'Agence France-Presse (AFP) et le média professionnel AEF info. Une enveloppe de 80 millions d'euros est prévue pour permettre cette hausse des crédits accordés à la rémunération des AESH.

À lire aussi I École : l’impact difficile du protocole sanitaire sur les élèves en situation de handicap

« Le métier d’accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH) est peu attractif à cause de sa précarité, du salaire et des difficultés de cet emploi, pourtant leurs missions sont fondamentales pour assurer la scolarité de tous », justifie Stella Dupont dans son amendement.

132.000 AESH en France

Sur Twitter, l'élue a tenu à remercier « tous les députés qui se sont mobilisés, Élisabeth Borne pour son écoute qui a permis d'enrichir le texte déposé par le gouvernement » ainsi que le ministre de l'Éducation Pap Ndiaye.

En France, le nombre d'enfants en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire est passé de 321.500 en 2017 à plus de 430.000 en 2022, selon le ministère de l'Éducation nationale. Lors de la dernière rentrée, 132.000 AESH ont été recruté·es par l'Éducation nationale. Dans un rapport publiée l'été dernier, la Défenseure des droits Claire Hédon estimait que le métier « manque de considération et de reconnaissance », offre un « statut précaire » et que ses missions « sont régulièrement détournées ».

Partager
Articles liés
shutterstock 667410454 A

PMA : qui pour suivre La Manif pour tous ?

« La mobilisation peut être immense », assurait encore récemment Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous (LMPT), lors d’une interview-étape de son marathon médiatique. Depuis des semaines, elle travaille à mobiliser les...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.