Capture d’écran 2022 06 17 à 15.12.47
Mairie de Montreuil. ©Fred Romero

À Montreuil, les 120 femmes et leurs enfants menacé·es d'expulsion ont trou­vé refuge dans un nou­veau bâtiment

Ces femmes et enfants arrivé·es de plu­sieurs pays d'Afrique avaient aupa­ra­vant inves­ti un ancien res­tau­rant insa­lubre de Montreuil avant que la mai­rie ne prenne un arrê­té d’extrême urgence début juin. 

Hélène, Salimata, Mariam, Houaria, Afousiata et leurs com­pagnes d’infortune ont trou­vé refuge depuis le 9 juin dans des bureaux vides et aban­don­nés à Montreuil (Seine-​Saint-​Denis). Une situa­tion pré­caire, mais meilleure que celles que ces cent vingt femmes et enfants connais­saient jusqu’à pré­sent. Iels vivaient depuis trois semaines à quelques rues de là, ave­nue Pasteur, dans un ancien res­tau­rant asia­tique insa­lubre et aban­don­né. Les deux salles du res­tau­rant vétuste – dont l’une a le toit qui s’effondre – avaient été trans­for­mées en[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.