fbpx
19144469042 d666284b54 b
Réfugiées nigérianes fuyant Boko Haram à Gwoza, dans l’Etat du Borno en 2015. © EU/ECHO/Isabel Coello

Nigeria : une ving­taine de femmes, accu­sées de sor­cel­le­rie, tuées par Boko Haram

Au total, une qua­ran­taine de femmes ont été arrê­tées, début novembre, par Boko Haram. Elles sont accu­sées de pra­ti­quer la sor­cel­le­rie, après la mort sou­daine d’enfants d’un com­man­dant du groupe djihadiste.

Des membres du groupe ter­ro­riste Boko Haram ont tué une ving­taine de femmes dans le nord-​est du Nigeria, ont décla­ré dimanche 13 novembre à l’AFP des proches des vic­times ain­si qu’une res­ca­pée. Début novembre, une qua­ran­taine de femmes ont été arrê­tées par les mili­ciens dans la région, accu­sées de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés