fbpx

États-​Unis : plus de 930 000 signa­tures pour empê­cher Donald Trump de rem­pla­cer à la hâte RBG à la Cour suprême

Déjà le temps n’est plus au deuil, mais à la mobi­li­sa­tion d’urgence. Le décès de l’immense défen­seure des droits des femmes Ruth Bader Ginsburg, le 18 sep­tembre 2020, à 87 ans, laisse les mili­tantes fémi­nistes amé­ri­caines orphe­lines. Et inquiètes et révol­tées par la déci­sion du pré­sident Donald Trump de trou­ver au plus vite une rem­pla­çante conser­va­trice pour le siège à la Cour suprême que RBG laisse vacant.

standard compressed Ruth Bader Ginsburg 2016 portrait 1
© DR

Vont-​elles pou­voir arrê­ter la machine à broyer le frêle équi­libre poli­tique de la Cour suprême ? Plus de 900 000 per­sonnes ont signé la péti­tion « Do not fill Ruth Bader Ginsburg’s Supreme Court seat until after the 2021 inau­gu­ra­tion » (Ne pas pour­voir le siège vide de Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême avant l’investiture pré­si­den­tielle de 2021) contre la volon­té de Donald Trump de rem­pla­cer Ruth Bader Ginsburg, décé­dée le 18 sep­tembre, à la Cour suprême. 

« Le der­nier sou­hait de Ruth Bader Ginsburg avant de mou­rir était que son siège soit lais­sé vacant jusqu’à ce qu’un nou­veau pré­sident soit ins­tal­lé », plaide la péti­tion lan­cée le 19 sep­tembre par Rahna Epting, direc­trice du site de mobi­li­sa­tions poli­tiques MoveOn, pro-​camp démo­crate. « À moins de cin­quante jours avant l’élection pré­si­den­tielle et des votes déjà en cours dans plu­sieurs États [en rai­son de la Covid-​19, cer­tains États ont choi­si d’enclencher[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
sfa022806409

Lai Choi San, la fli­bus­tière de Macao

Au début du XXe siècle, les côtes du sud de la Chine sont infestées de pirates. Parmi eux, une femme : Lai Choi San. À 40 ans, elle est à la tête d’une flotte de douze navires qui rackettent et rançonnent tout ce qui passe au large de Macao.