États-​Unis : plus de 930 000 signatures pour empêcher Donald Trump de remplacer à la hâte RBG à la Cour suprême

Déjà le temps n’est plus au deuil, mais à la mobilisation d’urgence. Le décès de l’immense défenseure des droits des femmes Ruth Bader Ginsburg, le 18 septembre 2020, à 87 ans, laisse les militantes féministes américaines orphelines. Et inquiètes et révoltées par la décision du président Donald Trump de trouver au plus vite une remplaçante conservatrice pour le siège à la Cour suprême que RBG laisse vacant.

standard compressed Ruth Bader Ginsburg 2016 portrait 1
© DR

Vont-​elles pouvoir arrêter la machine à broyer le frêle équilibre politique de la Cour suprême ? Plus de 900 000 personnes ont signé la pétition « Do not fill Ruth Bader Ginsburg’s Supreme Court seat until after the 2021 inauguration » (Ne pas pourvoir le siège vide de Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême avant l’investiture présidentielle de 2021) contre la volonté de Donald Trump de remplacer Ruth Bader Ginsburg, décédée le 18 septembre, à la Cour suprême. 

« Le dernier souhait de Ruth Bader Ginsburg avant de mourir était que son siège soit laissé vacant jusqu’à ce qu’un nouveau président soit installé », plaide la pétition lancée le 19 septembre par Rahna Epting, directrice du site de mobilisations politiques MoveOn, pro-​camp démocrate. « À moins de cinquante jours avant l’élection présidentielle et des votes déjà en cours dans plusieurs États [en raison de la Covid-​19, certains États ont choisi d’enclencher[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
npg d34632 ann zingha by achille deveria printed by franaois le villain published by edward bull published by edward churton after unknown artist

Anna Zingha, reine de fer

Cette souveraine redoutée a combattu les envahisseurs portugais pendant plus de trente ans. Parfois décrite comme une femme cruelle et cannibale, elle incarne pourtant une figure majeure de la résistance anticoloniale.