musique
© Camille Besse

Agnès Kaloun, archi­viste musi­cale : « Ce ne sont pas seule­ment des disques, c’est tout un patrimoine »

Elle a connu l’explosion du vinyle, l’arrivée du numé­rique, la fin des dis­quaires… Agnès, c’est une vie entière dans l’industrie musi­cale, dont vingt ans aux archives sonores d’une major. C’est là que, dans l’ombre, elle s’attache à conser­ver et à réper­to­rier pas moins d’un siècle de l’histoire de la musique.

« Je suis entrée à l’usine Pathé-​Marconi, à Chatou (Yvelines), en 1977, quand j’avais 18 ans, pour un job d’été. Là-​bas, on fabri­quait des 33-​tours et des 45-​tours. Quand j’ai vu com­ment on pou­vait faire sor­tir du son avec cette pâte qui res­sem­blait à de la gui­mauve, j’ai trou­vé ça extra­or­di­naire. L’usine tour­nait 24 heures sur 24. C’était du tra­vail à la chaîne : on nous don­nait des vinyles, qu’on devait mettre dans des pochettes blanches. Il fal­lait aller très vite. Je suis res­tée quelques semaines, et puis j’ai arrêté. 

J’ai pas­sé mon CAP d’employée de bureau et, l’année sui­vante, j’ai reçu une pro­po­si­tion d’embauche de Pathé-​Marconi [qui appar­te­nait au[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.