fbpx

Gabrielle Deydier veut en finir avec la grossophobie

Deux ans après la sor­tie de l’indispensable On ne naît pas grosse, Gabrielle Deydier réci­dive en 2020 avec un docu­men­taire et un deuxième livre. Histoire d’enfoncer le clou une der­nière fois sur la gros­so­pho­bie, avant de pas­ser à autre chose .

HS11 garbielle deydier 1
© Romy Alizée pour Causette

Il y a quelques jours, une émis­sion de télé­vi­sion a appe­lé Gabrielle Deydier pour l’inviter en pla­teau. L’équipe vou­lait connaître la suite de son par­cours, deux ans après la sor­tie de son remar­qué (et remar­quable) essai On ne naît pas grosse (édi­tions Goutte d’or). « Nous aime­rions savoir si vous êtes heu­reuse, si vous êtes enfin tom­bée amou­reuse, si vous avez fait un enfant », lui énumère-​t-​on. « C’est ça, la clé du bon­heur ? » s’agace-t-elle en ce mois de novembre, quand on la retrouve dans un café du XIXe arron­dis­se­ment de Paris, où elle vit. « Je n’ai pas eu le temps de me marier, mais j’ai fait un docu­men­taire », nuance-​t-​elle der­rière ses lunettes rondes cer­clées de noir.

En 2017, la sor­tie de son livre, une enquête sur les dis­cri­mi­na­tions envers les per­sonnes grosses en France mêlée à sa propre his­toire, a pro­pul­sé cette autrice de 40 ans dans l’arène média­tique. CNN, le Guardian et le New York Times lui ont consa­cré des por­traits, saluant son tra­vail de dénon­cia­tion de la gros­so­pho­bie. Entre temps, elle a été consul­tante sur le télé­film Moi, grosse, dif­fu­sé en mai 2019 sur France 2.

Une forme de stabilité

En 2020 sor­ti­ra sur Arte On achève bien les gros, un docu­men­taire adap­té de son essai qu’elle a coréa­li­sé. On l’y retrou­ve­ra à l’écran longuement[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
portrait of harriet tubman 1820 1913 american abolitionist by benjamin f. Powelson Auburn New York USA 1868

Harriet Tubman, l'enchaînée déchaînée

Née esclave aux environs de 1820 dans le Maryland, Harriet Tubman va se défaire de ses chaînes en s’enfuyant vers le nord des États-Unis. Elle rejoint l’Underground Railroad pour aider des esclaves noirs à passer du Sud vers le Nord, et en libère à...

Capture d’écran 2020 02 03 à 11.10.21

Sexy Sextagram et pod­culs sensibles

La libé­ra­tion sexuelle se fait aus­si beau­coup grâce à Instagram et les pod­casts. Petite revue de comptes à suivre et de créa­tions sonores à écouter.  @jemenbatsleclito Elle est cash et drôle, Camille Aumont Carnel. Dépitée par des...