fbpx
Publicité

Témoignages : l’enfant perdu

sarah shadow 2
© T. Hollingsworth

« Aimer, c’est regarder ensemble dans la même direction. » La maxime est charmante. Mais dans la vraie vie, les destinées amoureuses sont rarement aussi simples. Chaque mois, Causette donne la parole à un duo sentimental pour comprendre comment les visions divergentes de chacun·e n’empêchent pas (toujours) le ménage de tourner. Dans cet épisode, Cécile et Arnaud* nous racontent le décès de leur premier bébé et la façon dont chacun a surmonté le deuil pour reprendre goût à la vie et envisager un nouvel enfant. 







Cécile

38 ans

« Je n’oublierai jamais ce 15 juin 2009. J’étais enceinte de six mois, j’avais des contractions terribles, j’ai failli m’évanouir. Arnaud a appelé les urgences et je me suis retrouvée dans le camion des pompiers sur le périph bouché. Ils m’ont dit de pousser, je n’y arrivais pas, ça a duré des heures. J’ai accouché dans le camion, sans péridurale. Le bébé n’a poussé aucun cri. Il était déjà mort dans mon[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
103 chagrin damour 5 © Unsplash

Ghosting : les ravages du silence

Un jour, une semaine, un an d’amour et puis… silence radio. L’être désiré vient de vous « ghoster ». S’ensuit une farandole de sales moments, souvent encore plus douloureux que dans une rupture classique.