dgbo affiche c magneto lionel jan kerguistel
Jérémy Gillet et Pablo Cobo (©Canal+)

Avec sa série "Des gens bien ordi­naires", Ovidie offre une plon­gée sur­pre­nante dans le monde du porno

Ovidie inverse les rap­ports hommes-​femmes dans sa série Des gens bien ordi­naires (Canal+), met­tant en scène une image réa­liste et bien loin des cli­chés du monde du por­no à la fin des années 90. Un objet à la fois infor­ma­tif et diver­tis­sant por­té par un cas­ting impeccable. 

« Faire du por­no, c’est la pire des trans­gres­sions. » Romain, 18 ans, boucles blondes et visage d'ange, raconte face camé­ra pour­quoi il a com­men­cé à tour­ner dans des films X, sous le nom de Buck Love, « pour cho­quer la socié­té ». Il est rigo­lo, atta­chant et bat tout de suite en brèche les sté­réo­types ou les a[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
THIS IS US Saison 5 Key Art 1 A

Les séries à sur­veiller de jan­vier 2021

This Is Us, sai­son 5 (la suite) Ce pur soap amé­ri­cain aime jouer avec les glandes lacry­males de son public comme avec ses nerfs. De fait, la saga de l’addictive famille Pearson, qui aborde des sujets aus­si sen­sibles que l’adoption...