black Ray-Ban Wayfarer sunglasses on beach sand

Quiz : quel cock­tail cultu­rel pour vos vacances ?

L’année a été dure ? Vous avez besoin de vous requinquer pendant les vacances ? Causette vous a concocté des remèdes culturels adaptés à tous les maux, que vous soyez accro aux réseaux ou aux poteaux, du genre fleur bleue ou les mains dans la jardinière. Alors installez-vous confortablement, un stylo dans une main, un verre dans l’autre pour faire notre test, on s’occupe du reste.

1. Soyons dingues : on vous offre les vacances de vos rêves, sans contrainte de distance ni de budget. Vous optez pour...

  • A. Un hôtel 12 étoiles à l’autre bout du monde avec piscine à débordement donnant sur une végétation luxuriante et spritz en perfusion. En fait, une semaine dans un post Instagram... ☁️☁️ ⛵️⛵️
  • B. Un van Volkswagen trop bien aménagé, pour faire le tour des festivals d’Europe avec vos meilleur·es potes. 🌸 ✊⛵️😊
  • C. Un agriturismo en Toscane. Une colline recouverte de cyprès où la 4G est bannie et où le boulanger ne passe que les lundis et jeudis. ☁️🍀🍀🍀
  • D. La maison de famille à la campagne. Pourquoi changer une équipe qui gagne ? 🍬🍬🍬❤️

2. À l’inverse, des vacances cauchemardesques, ce serait...

  • A. La maison de famille à la campagne. Le remake de Psychose est amorcé... ☁️☁️🍀🍀
  • B. Dubaï. En fait, n’importe quel endroit où pourrait être tournée une saison des Anges de la télé-réalité... ☁️✊✊😊
  • C. Être en ville. Quand bien même il y aurait plein de choses à visiter, les vacances, ça se passe loin du chaos urbain. C’est la règle de base ! 🍀🍀🍀⛵️
  • D. La question ce n’est pas tant où, mais avec qui ? Une semaine coincée avec un·e zemmouriste serait une assez bonne définition de l’enfer sur Terre... 🌸✊✊❤️

3. L’indispensable des vacances, c’est...

  • A. Un amour d’été. Bien vécu, vite oublié. Qui laisse juste un bon souvenir à la rentrée, façon sable au fond des baskets. ☁️❤️❤️❤️
  • B. Une grande tablée. Des ami·es de qualité pour compenser le rosé qui l’est nettement moins. 🌸🌸✊😊
  • C. Une bibliothèque remplie de vieux livres : éditions poche aux couvertures kitsch et pépites littéraires à la légère odeur de renfermé. À lire sous un tilleul. ☁️🍀🍀⛵️
  • D. Un marché blindé de petits producteurs locaux qui proposent la mise sous vide (pour pouvoir faire le plein avant de rentrer). ☁️☁️☁️⛵️

4. La chanson de votre été, ça pourrait être...

  • A. Clémence en vacances, d’Anne Sylvestre : l’histoire d’une femme qui renonce aux tâches ménagères et envoie tout bouler. 🌸✊✊😊
  • B. Djadja, d’Aya Nakamura : un bon basique qui met tous les booty d’accord. 🌸✊😊😊
  • C. Un morceau d’Erik Satie. Apaisant, épuré, juste parfait en fait... ☁️☁️🍀⛵️
  • D. De la variété française vintage. À fond. Tout l’été. Il n’y a quand même pas mieux pour poireauter au péage ou lancer une soirée. D’accord, un peu honteux peut-être, mais redoutablement efficace... 🍬🍬❤️😊

5. Pendant des vacances en groupe, on a tous et toutes notre point fort. Le vôtre, c’est...

  • A. Faire le taxi. Chercher l’un·e à la gare, faire le plein de courses, redéposer l’autre à la gare... À la fin de l’été, à vous le bronzage façon routier·ère. 🌸🌸🌸❤️
  • B. Occuper les gosses. Vous connaissez la valeur des cartes Pokemon. Vous savez qu’il est formellement interdit de mettre deux + 4 à la suite au Uno. Avec vous, même le triage des chaussettes devient un jeu de Memory. 🍬🍬😊😊
  • C. Esquiver les tâches ménagères. Toutes. À ce niveau-là, vous méritez un master de dilettantisme. ☁️☁️☁️😊
  • D. Gérer la cuisine. Trouver les petits producteurs qui vont bien. Élaborer les menus pour la semaine. Engueuler celles·ceux qui ne savent pas couper les légumes en brunoise. 🍀🍀🍀😊

6. L’appli (imaginaire) dont vous auriez besoin pour les vacances...

  • A. L’appli Antitourist : elle recense les plus beaux lieux hors des circuits classiques. Et n’est connue que des initié·es (dont vous, évidemment). ☁️☁️🍀❤️
  • B. L’appli Organizer3000 : elle vous aide à gérer l’occupation des chambres, sachant que Mimi part le 12, mais repasse le 16, que Jojo arrivera peut-être le 15, mais c’est pas sûr, etc. 🍬🌸🌸🌸
  • C. L’appli Safeplace : comme son nom l’indique, elle recense tous les endroits (restos, bars, boîtes, etc.) validés comme sécurisants par les utilisatrices. 🌸✊✊✊
  • D. L’appli Instabreaker : elle élimine de votre fil toutes les photos de vos contacts comportant des doigts de pied en éventail, des spritz, des mers trop bleues. ☁️☁️⛵️⛵️

7. Vous partagez votre serviette avec une personnalité le temps d’un après-midi...

  • A. Leïla Bekhti. Elle a l’air sympa et, avec un peu de chance, elle vous fera son imitation de Céline Dion. 🍬🌸🌸😊
  • B. Alain Finkielkraut pour lui vidanger le cerveau. Vous avez le sens du devoir (et du sacrifice, aussi...). ✊✊✊✊
  • C. Annie Ernaux. Vous lui demandez de vous faire la lecture à voix haute. 🌸🌸✊❤️
  • D. Personne. Les vacances, c’est pas fait pour sociabiliser, mais pour être peinard·e. ☁️☁️🍀⛵️

8. Vous partagez un compartiment durant une virée en train. Quel serait le pire combo ?

  • A. Le couple de jeunes parents qui a confondu « éducation bienveillante » et « permissivité +++ » concernant leur mouflet (d’ailleurs, ils ne comprennent pas que vous ne le regardiez pas avec le même air béat qu’eux...). ☁️☁️😊😊
  • B. Les trois cadres dynamiques qui parlent très fort Sicav, classement au tennis... Et qui, pour parfaire le côté concours de bites, manspreadent comme personne. 🍬🌸✊✊
  • C. N’importe qui entamant un sandwich aux rillettes ou dépiautant un œuf dur. ❤️❤️❤️⛵️
  • D. L’équipe de cheerleaders de Montauban qui décide de profiter du voyage pour revoir sa choré sur Tu m’oublieras, de Larusso. 🍀🍀⛵😊

9. La nuit estivale idéale, c’est...

  • A. Improvisée, à la belle étoile, dans le jardin de la maison, avec les siens. Mais où tout le monde remballe à trois heures du mat, parce que, quand même, on se caille beaucoup... 🌸❤️❤️😊
  • B. Dans une cabane, au milieu de la forêt. À apprendre à décrypter les bruits de la nuit (même si on flippe un peu). ☁️☁️⛵️⛵️
  • C. Celle où on voit le soleil se lever le matin. C’est qu’elle a vraiment été trop courte. Et trop belle. 🌸✊❤️😊
  • D. Dans un lit aux draps frais, la fenêtre de la chambre laissée ouverte qui laisse passer le parfum du chèvrefeuille. 🍬🍬🍀🍀

10. Le souvenir que vous rapporterez de cet été...

  • A. Une lampe Vallauris supra kitsch en forme de poisson, trouvée dans une brocante. 🍬🍬😊😊
  • B. Trois joyeux kilos supplémentaires consécutifs aux nombreux apéros. 🌸🌸🌸😊
  • C. 450 follower·euses supplémentaires sur Insta, parce que vous avez vraiment bien optimisé vos hashtags cette année. ☁️☁️☁️⛵️
  • D. Des discussions enflammées dont le souvenir devrait vous réchauffer un bon moment. ✊✊❤️❤️

Maximum de ☁️
Vous avez besoin de déconnecter
Instagram, Facebook, Twitter, WhatsApp… Cette année, vous avez presque plus fréquenté les icônes de votre téléphone que vos ami·es. D’ailleurs c’est simple : vous avez désinstallé le limiteur de temps de votre appareil. Vous sentez bien que le contrôle commence à vous échapper et que vous souhaitez le reprendre. Aussi, cet été, c’est dé-con-ne-xion !

La BD
Partir, sur les chemins de Compostelle
On l’avait découverte en 2015 avec La Guerre des tétons, dans lequel elle racontait son cancer du sein, on avait aimé Vagin Tonic et Mamas, petit précis de déconstruction de l’instinct maternel. Dans Partir, sur les chemins de Compostelle, la dessinatrice Lili Sohn, très addict aux réseaux sociaux, raconte ses deux mois de marche et 1 000 kilomètres sans téléphone pour rejoindre Saint-Jacques- de-Compostelle. Un récit initiatique bourré d’humour et de profondeur
De Lili Sohn. Éd Casterman, 336 pages, 22 euros.

Le livre
Le Ciel et la Marmite
Avec les femmes chamanes d’Asie centrale Reporter, Sylvie Lasserre a pu accompagner Mayram et Mavlyuda, deux baxshi, des femmes chamanes, au cours de leurs rituels. Dépaysement immédiat au cœur des monts Turkestan, en Asie centrale. Mais également regard passionnant sur une pratique qui permet aux femmes de faire face à l’oppression sociale dont elles sont victimes.
De Sylvie Lasserre. Éd. Plon, 420 pages, 23 euros.

Le festival
Festival Sarcus
À l’entrée de ce festival de musique électro qui se déroule en Touraine, dans un château-monastère du XIIe siècle, vous êtes prié·e de laisser votre téléphone dans une pochette verrouillée magnétiquement. De quoi profiter pleinement du line-up, mais aussi des balades comestibles et paysagères ou encore des ateliers (yoga, massage, astrologie…).
Du 9 au 12 septembre 2022, à La Corroirie (37). Sarcus.fr/festival/

Le podcast
Fermez les yeux
Découvrir la région de l’Altiplano Potosino, au Mexique, entre les chants d’oiseaux étranges ou le grondement de l’orage qui s’annonce. Écouter le ressac sur une plage de l’île de Pâques ou les lamentations d’un crocodile le long du fleuve Amazone… Autant d’expériences rendues possibles par ce podcast qui vous emmènera loin, juste avec les oreilles.
Sur Arte Radio : arteradio.com/flux/fermez_les_yeux

Maximum de 🍬
Vous avez envie de retomber en enfance (ou en adolescence)

On ne va pas se mentir : ces deux dernières années, ça a été un peu chaud patate. Entre Covid, élections aux résultats déprimants, guerre en Ukraine, vous avez besoin d’un retour au refuge du monde de l’enfance. Ce que vous voulez, c’est du doux, du régressif, du réconfortant.

La série
Les 7 Vies de Léa
Léa est une ado torturée. Après une fête un peu déglingue et la découverte d’un squelette, la voilà qui, chaque nuit, se retrouve plongée plusieurs décennies en arrière, dans le corps d’un de ses parents ou de leurs proches. La possibilité pour elle de réécrire l’histoire ? Un scénario futé, des acteur·rices bien dirigé·es et une intrigue menée tambour battant en sept épisodes. Que demander de plus ?
De Charlotte Sanson. Série de 7 épisodes de 45 min. Sur Netflix.

L’album

Finally Enough Love: 50 Number Ones
La madone propose un remix de 50 de ses plus gros tubes. Holiday, Like a Virgin, Like a Prayer, Vogue… Pas un ne manque à l’appel pour un été placé sous le signe du revival.
De Madonna. Disponible le 19 août sur toutes les plateformes.

Le livre
L’amour, c’est pour les loosers
Effet 2 en 1 de ce roman : passer un chouette moment de lecture et le partager avec un·e ado de son entourage. Phoebe vit assez mal le fait que sa meilleure amie Polly se mette en couple avec un garçon. Elle se le promet, jamais elle ne tombera amoureuse. Mais, évidemment, tout n’est pas aussi simple. Un roman frais porté par une plume pleine d’humour qui donne naissance, notamment, à de très beaux personnages secondaires.

De Wibke Brueggemann. Éd. Gallimard Jeunesse, 352 pages, 17 euros.

Le podcast

Raconte-moi une bêtise
Le principe est simple : un adulte raconte une bêtise qu’il a commise étant enfant. Entre le débarquement de 50 crabes dans une salle de cinéma, les poules à qui on fait picoler de la crème cassis alcoolisée et les pâtes cuites au grille-pain, un sacré florilège est offert à l’auditeur·rice. Mention spéciale à la réalisation très vivante !
Une création d’Initial Studio disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Maximum de ❤️
Vous voulez des grands sentiments

Ben oui, c’est comme ça ! Vous avez envie de grands élans du cœur, d’histoires d’amour qui emportent et qui ne vous lâchent plus. Il peut s’agir de passion amoureuse, d’attachement filial… Peu importe le flacon pourvu que vous ayez l’ivresse des sentiments !

La série
The Time Traveler’s Wife
Partager la vie de quelqu’un qui se volatilise toutes les trente secondes parce qu’il peut voyager dans le temps : tel est le lot (pas toujours enviable) de Clare… Une série touchante, qui parle d’amour évidemment, mais aussi du poids du passé et de la force des sentiments.
De Steven Moffat. Série de 6 épisodes de 60 min. Sur OCS.

Le podcast
Les Hauts de Hurlevent
De l’amour profond, de la rage écumante, de la solitude insondable… Chez Emily Brontë, les sentiments ne font pas dans la demi-mesure. Avec l’adaptation de son roman en feuilleton radiophonique de dix épisodes, on se réjouit de retrouver les mythiques Heathcliff et Catherine sur la lande chahutée.
Série de 10 épisodes, sur France Culture.

L’exposition
Héroïnes romantiques
Sapho, Ophélie, Cléopâtre… Qu’elles soient réelles ou de fiction, les héroïnes romantiques côtoient comme personne les sentiments version XXL. Ça pleure (un peu), ça meurt (pas mal), ça aime (beaucoup). Bref, avouons-le, c’est too much mais c’est aussi ce qui fait son charme.
Au musée de la Vie romantique, à Paris. Jusqu’au 4 septembre.

L’essai
Le Bonheur d’être triste
Notre mélancolie, nos coups de blues ont de la valeur ! C’est ce que promeut Susan Cain dans son essai. Convoquant aussi bien la littérature scientifique, les films d’animation Pixar que Maya Angelou, elle démontre qu’il ne s’agit pas tant de se vautrer dans sa peine que d’en extraire toute sa richesse. À l’ère du « positivons à tout prix ! », un peu benêt parfois, ça fait du bien.
De Susan Cain. Éd. Le 336 pages, 18 euros.

Maximum de 🌸
Vous voulez de l’amitié avant tout

Dans un monde qui a tendance à partir en sucette, les potes, c’est ce qui aide à tenir debout. Votre été, ce sera avec votre bande, à buller ou à parler jusqu’au bout de la nuit en enquillant les bouteilles de rosé plus ou moins frais. On vous glisse donc quelques recos, que vous partagerez avec eux, cela va sans dire…

L’essai
Le Songe de Monomotapa
J.-B. Pontalis, c’est le psychanalyste qui parle de son sujet en écrivain. Et quand il aborde les rivages de l’amitié, il le fait en entremêlant anecdotes personnelles, concepts analytiques et érudition. Brillant.
De J.-B. Pontalis. Éd. Folio Gallimard, 176 pages, 7 euros.

Le concert
Les itinérantes
Trois jeunes femmes marient leurs voix pour reprendre a cappella des chants traditionnels du monde entier, des succès populaires ou des airs jazzy. C’est mélodieux, émouvant et, de façon métaphorique, cela montre combien les différences (vocales ou autres) font la force.
Plusieurs dates en France cet été à retrouver sur le site lesitinerantes. fr

Le podcast
Histoires d’amitiés
Les amitiés d’enfance, celles qui durent toute une vie, les exclusives ou celles de bande… Cette série en cinq épisodes signée Leïla Djitli propose une vue panoramique sur le sujet. Mention spéciale à l’épisode 3, portrait, par ses proches, de la psychanalyste Anne Dufourmantelle, disparue accidentellement.
De Leïla Djitli. 5 épisodes de LSD, la série documentaire, sur France Culture.

La série
L’Amie prodigieuse
Au rayon amitié, ces dernières années, ces deux-là ont frappé fort. Ces deux-là ? Lenù et Lila, pardi ! Les deux héroïnes napolitaines du best-seller signé Elena Ferrante. Pour celles et ceux qui sont en manque du livre (ou ont la flemme de le lire), la saison 3 de son adaptation télé est disponible. Avanti !
Saison 3, 8 épisodes de 52 min, sur MyCanal.

Maximum de ⛵
Vous voulez qu’on vous embarque loin
Alors oui, certes, cet été, votre budget vous autorise davantage Argelès que Los Angeles. Mais primo, vous êtes philosophe et savez prendre la vie comme elle vient, secundo, votre bilan carbone ne s’en portera que mieux. N’empêche, l’envie d’ailleurs vous titille. On vous donne de quoi voir loin…

Le festival
Les Escales
Ville portuaire, Saint-Nazaire a le regard tourné vers l’horizon. Les oreilles aussi, avec ces Escales qui misent sur un tour du monde musical. En plus de Clara Luciani, Morcheeba ou La Femme, vous pourrez découvrir les Péruviens de Hit La Rosa, la folk de l’Australienne Steph Strings ou la techno de la Palestinienne Sama’ Abdulhadi. Pas de Desireless au programme, mais beaucoup de voyage, voyage…
Saint-Nazaire (44), du 29 au 31 juillet. Festival-les-escales.com

Le podcast
Tourista
Aux manettes de ce drôle de coucou auditif, Maxime Musqua et Marie de Brauer. Pour chaque nouvel épisode de leur podcast, il et elle convoquent un invité et lui demandent d’évoquer ses voyages côté merveilles du monde, mais aussi grosses galères. C’est drôle, enlevé, et malgré certains beaux vautrages touristiques relatés ici, ça n’annihile pas l’envie de voyager !
De Maxime Musqua et Marie de Brauer. Série en 29 épisodes sur toutes les plateformes d’écoute.

Les romans
Née contente à Oraibi et De pierre et d’os
Heureux·euse qui ne connaît pas Bérengère Cournut ! La pause estivale est le moment idéal pour découvrir ses livres. L’autrice a le don d’immerger son·sa lecteur·rice dans des contrées lointaines et mystérieuses et d’imaginer des héroïnes auxquelles on s’attache instantanément. Avec ces deux romans, vous aurez le choix entre une plongée chez les Hopis d’Arizona ou chez les Inuits de l’Arctique. En attendant son nouvel opus prévu pour la rentrée.
De Bérengère Cournut. Éd. Le Tripode, respectivement 304 pages, 19 euros, et 219 pages, 19 euros.

Le livre

Curiosités cartographiques.
Cartes (pas si) absurdes et (un peu) bizarres

Géographe et auteur de BD, Jean Leveugle a concocté des cartes pas piquées des hannetons. Au hasard, une carte à la Jeff Koons, d’autres interrogeant la couleur choisie pour représenter le Rassemblement national, ou encore une carte de France des Corinne. Avec humour, vous réviserez les notions d’échelles ou de projection et constaterez combien dessiner une carte est éminemment politique…
De Jean Leveugle. Éd. Autrement, 128 pages, 19,90 euros

Maximum de
Vous voulez être au taquet sur le féminisme
Merci, pardon, bien sage. Rire poliment aux blagues salaces, rentrer ses fesses et ses boobs pour éviter les frotteurs, soigner tout le monde sauf soi… Ça suffit ! Cet été, c’est l’été de la libération, et on vous donne de quoi vous défendre.

Le spectacle
Acid Cyprine
Les comédiennes de la compagnie Sapiens Brushing (ça vous donne le ton) débarquent sur scène en costumes de princesses Disney, baskets aux pieds, sur l’air de Libérée, délivrée. L’image résume bien ce spectacle résolument féministe, qui déjoue tous les pièges en usant de l’humour et du clown pour aborder les sujets les plus sérieux : le harcèlement, les injonctions faites au corps des femmes, la difficulté de se défaire des stéréotypes, la virilité toxique. Un enchaînement de saynètes enlevées qui posent les bonnes questions sans plomber.
Compagnie Sapiens Brushing. Tournée au mois d’août. Sapiensbrushing.com

À écouter
Musique, Maestra !
Tout le mois d’août, la journaliste Aliette de Laleu présente une série sur France Musique : Musique, Maestra ! Une histoire des cheffes d’orchestre à écouter le samedi de 8 heures à 9 heures. Donc plutôt à réécouter en podcast pour les lève-tard. Et si vous n’avez pas pris vos écouteurs sur la plage, vous pouvez lire le livre de cette journaliste féministe paru en février, qui a à cœur de revisibiler les musiciennes. Mozart était une femme. Histoire de la musique classique au féminin (éd. Stock).
4 émissions d’une heure, sur France Musique.

Le livre
Le Lac magique
Voici un récit libérateur. À l’occasion de vacances en famille dans une forêt du Canada, l’autrice fait la rencontre d’un groupe de femmes de tous âges, qui, chaque matin, marchent ensemble pour aller se baigner nues dans un mystérieux lac. Yaël Cojot-Goldberg conte avec joie cette expérience qui la fera renouer avec son corps, sa féminité et se libérer de certaines inhibitions.
De Yaël Cojot-Goldberg. Éd. Seuil, 204 pages, 18,50 euros.

Maximum de 😊
Vous avez envie de vous taper des barres
C’est quand la dernière fois que vous avez ri aux éclats ? Mais vraiment, hein. Du genre à avoir l’abdomen qui passe en mode spasmes incontrôlés, à craindre pour la sûreté de votre périnée ? Oui, c’est bien ce qu’on pensait… Voilà de quoi sécréter un max d’endorphines !

Le festival
Festival national des humoristes
Pendant ce festival d’humour, vous retrouverez des pointures comme Thomas VDB ou François-Xavier Demaison. Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir Karine Dubernet avec son étonnant seule en scène autobiographique Souris pas, Élodie Poux, passée d’animatrice périscolaire à humoriste ou encore la joyeuse bande du Barbès Comedy Club.
Du 19 au 27 août, à Tournon-sur-Rhône et à Tain-L’Hermitage (26). Festivaldeshumoristes.com

La BD
Guacamole Vaudou
Fabcaro, Éric Judor et roman-photo. En voilà une trinité alléchante où, forcément, le kitsch le dispute à l’absurde. Et où Stéphane (Éric Judor), loser professionnel, voit sa vie chamboulée par un stage de vaudou. Où on croise l’humoriste Alison Wheeler, mais aussi la journaliste Élisabeth Quin ou le goncourisé Hervé Le Tellier. Absurde autant que stylé !
De Fabcaro. Éd. Seuil, 80 pages, 18,50 euros.

Le podcast
C’est ton répondeur
Mathilde Guermonprez collectionne les messages de répondeurs. Ceux laissés par les pères, les mères, les grands-parents, les gosses… Il en résulte des savoureux mezze d’absurdités, de poésie quotidienne, de francs éclats de rire et de larmes d’émotion. À écouter d’urgence.
De Mathilde Guermonprez. 8 épisodes, sur Arte Radio.

Le roman
Comment je suis devenue Duchess Goldblatt
C’est une star de Twitter dont personne ne connaît le vrai nom. Derrière Duchess Goldblatt se cache une Américaine qui a tout perdu : job, mari, amis… De cette déroute naît, comme un réconfort, cette fameuse Duchess qui n’a pas la plume dans sa poche… Au point d’en faire un livre désopilant.
Éd. Quai Voltaire La Table ronde, 272 pages. 22 euros.

Maximum de 🍀
Vous voulez du vert !

Vous pouvez enfin enlever vos boules Quies, les sirènes se sont tues. Pas un gramme de béton des kilomètres à la ronde… Pour vous, les vacances, ça se passe loin du chaos urbain, les pieds dans la terre et la tête dans les nuages. On vous donne quelques graines à semer.

L’expo
Mimèsis, un design vivant
Comment la nature influence-t-elle le design ? Le Centre Pompidou-Metz propose une réponse à travers 400 œuvres. Charlotte Perriand, Pierre Paulin, les frères Bouroullec… Toute la fine fleur de la discipline s’y donne rendez-vous…
Au Centre Pompidou-Metz, jusqu’au 6 février 2023.

Le livre
Un jardin nourricier
Rattrapée par son petit budget, Maud Roulot s’est dit un jour que son jardin dans le Haut-Beaujolais (69) pourrait lui apporter d’autres vertus que celle de boire son café face à la nature. En l’occurrence, la nourrir elle et toute sa famille. Cet essai passionnant offre une mine d’informations pour se lancer dans la création de son propre jardin nourricier.
De Maud Roulot. Tana 246 pages, 24 euros.

Les festivals
Réveillons-Nous !
Découvrir des artistes en concert à l’aube, tel est le principe du festival Réveillons-nous !, qui se déroule dans le pays de Saint-Jean-de-Monts, en Vendée. La chanteuse Camille donnera ainsi un récital dans un endroit encore tenu secret. Sanseverino se produira dans un théâtre de verdure au cœur de la forêt. De quoi se régaler à l’heure du laitier.
Du 11 au 18 juillet. Infos sur le site de l’office du tourisme du Pays de Saint-Jean-de-Monts et sur Festivalreveillonsnous.com

Art’Air
Le jour, vous crapahutez à la découverte des paysages d’Auvergne au cours de balades dont les dénivelés oscillent entre 300 et 600 mètres (ça vaaaa) avec repas gourmands et spectacles pour ponctuer la virée. Le soir, vous assistez à un concert (Roda Do Lili, TechnoBrass…). Le Vieux Campeur qui fusionne avec le Grand Clubbeur, en somme…
Royat, chaîne des Puys, Sancy (63), du 14 au 16 juillet. Artair.org

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.