seyes 1019 72dpi web credit nakissa ashtiani
© Nakissa Ashtiani

Closure, le nou­vel EP brillant du duo fémi­nin SEYES

Le groupe électro-​pop SEYES, com­po­sé de Charlotte Savary et Marine Thibault (aka Lia Moon) revient avec Closure, son nou­vel EP, et c’est l’étincelle dont on avait besoin en cette fin d’année.

L’aérien duo SEYES avait déjà fait ses preuves avec son pre­mier album Beauty Dies, à l’automne 2020. A tra­vers des thèmes poli­tiques et enga­gés allant des dérives des réseaux sociaux au chan­ge­ment cli­ma­tique en pas­sant par la vio­lence des armes ou le pou­voir de l’emprise, SEYES vient de livrer Closure, un EP conte­nant quatre nou­veaux mor­ceaux sai­sis­sants et ouvrant à la réflexion.

La pure­té de la voix aux mul­tiples nuances de Charlotte Savary se mêle aux rythmes com­po­sés par Lia Moon (Marine Thibault), qui manie aus­si bien la flûte tra­ver­sière que le cla­vier, le syn­thé­ti­seur, les per­cus­sions ou encore la gui­tare. L’effervescence engen­drée par ce duo explo­sif sur­prend, mais ne déçoit pas. Sans dif­fi­cul­té, nous entrons dans cet uni­vers paral­lèle, et nous nous ins­tal­lons confor­ta­ble­ment dans une atmo­sphère musi­cale intem­po­relle – une prouesse vu la prise de l’actualité sur les paroles, en anglais. Le pro­ces­sus de pro­duc­tion de cet opus, révé­lé par Marine Thibault à Causette, nous conforte dans notre idée : il se dégage quelque chose hors du temps de ces mélo­dies. « Parfois, Charlotte chante à la bou­gie dans le noir, et moi je suis dans mon stu­dio avec très peu de lumière, dans une atmo­sphère tami­sée. » Folk et élec­tro s’unissent pour créer une ému­la­tion bouillon­nante, dans laquelle on se laisse hap­per, sans fin.

Le clip de "Shot it" (Closure) a été réa­li­sé par la cinéaste Virginie Naudillon

Alors que l’idée d’un deuxième album plane déjà dans l’esprit du duo, de son côté, Lia Moon pour­suit son pro­jet solo avec la sor­tie de son album Housewife, dans les bacs depuis le 15 novembre. 

Pour écou­ter l'EP Closure c'est par ici.

Partager
Articles liés
france gall en 1966

Musique : rideau sur les lolitas

De France Gall à Alizée, les « fausses ingénues », bien souvent créées de toutes pièces par les maisons de disque, ont longtemps rempli les caisses de l’industrie musicale. Retour sur un genre qui, ces dernières années, grâce au streaming, à #MeToo...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.