clara Yse1165 03
Clara Ysé (©Olivier Metzger)

Avec son pre­mier album "Oceano Nox", Clara Ysé se mue en magi­cienne des temps modernes

Après un pre­mier EP remar­qué en 2019, Clara Ysé entre dans la cour des grande·es avec son pre­mier album, Oceano Nox, une col­lec­tion de chan­sons puis­santes et mys­tiques, por­tée par sa voix aux accents lyriques.

Près d'une fenêtre ouverte, dans une grande salle de son label Tôt Ou Tard, en plein cœur du XIe arron­dis­se­ment de Paris, Clara Ysé tire sur la der­nière clope de son paquet de ciga­rettes. La chan­teuse, à la longue che­ve­lure brune, semble à la fois sereine et un brin stres­sée. Il y a de quoi. On la ren­contre deux semaines seule­ment avant la sor­tie de son très beau pre­mier album, Oceano Nox, paru ce ven­dre­di. Après un pre­mier EP remar­qué en 2019, Le monde s'est dédou­blé, qu'elle a auto-​produit, l'artiste, âgée de 30 ans, entre dans la cour des grande·es avec une col­lec­tion de chan­sons puis­santes et mys­tiques, por­tée par sa voix si carac­té­ris­tique, aux accents qua­si lyriques. Des titres, pour beau­coup, emprunts d'un fémi­nisme fort, por­té par des paroles poé­tiques et d'une[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
france gall en 1966

Musique : rideau sur les lolitas

De France Gall à Alizée, les « fausses ingénues », bien souvent créées de toutes pièces par les maisons de disque, ont longtemps rempli les caisses de l’industrie musicale. Retour sur un genre qui, ces dernières années, grâce au streaming, à #MeToo...