"Patatouille", la pépite jeu­nesse sur l’éducation des garçons

Avec Patatouille, Tiffany Cooper dézingue le patriarcat à la racine.

Un matin, Solal se réveille avec un drôle d’énergumène à ses côtés : Pat, un monstre velu et malodorant. Du genre qui s’invite partout, prend toute la place et, surtout, a des idées bien arrêtées sur la façon dont doivent se comporter les garçons. Sauf que Solal, lui, il aime le rose, la danse, il n’a pas franchement envie de se bagarrer ni d’embêter sa copine Nour. Et plutôt que de se plier aux injonctions sexistes de cette Patatouille de Pat, il va l’aider à s’en libérer. Une histoire signée Tiffany Cooper (qui nous avait régalées avec sa BD sur la charge mentale, Homme Sweet Homme chez Eyrolles, en 2021), pour lutter dès le plus jeune âge contre le carcan du virilisme.

Patatouille, de Tiffany Cooper. Éd. On ne compte pas pour du beurre, 36 pages, 14 euros. À partir de 4 ans. En librairie depuis le 12 janvier.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.