Hommage : sans Bretécher, on est trop « frus­trés »

Causette a pro­po­sé à des des­si­na­trices de rendre hom­mage à Claire Bretécher, dis­pa­rue il y a tout juste un an. Des nanas qu’on aime bien et qui, cha­cune à leur façon, sont les héri­tières de Claire.

PORTRAIT DE BRETECHER   © Rita Scaglia

Nan, mais fran­che­ment… « Faiche », quoi ! Qu’est-ce qu’elle nous manque, la Bretécher. Le 10 février 2020, la « meu­rh » de la BD dis­pa­rais­sait sans crier gare. Un an déjà.

Et fran­che­ment, cette année, on s’est sacré­ment ennuyées, mais alors sans elle… sans son regard caus­tique sur la vie, les gens, les choses, ça décuple l’emmerdement.
Tu fais « vrai­mench », Bretéche, d’être par­tie au pire moment.

La « meilleure socio­logue de l’année », comme l’avait sur­nom­mée Roland Barthes, en 1976, en évo­quant ses Frustrés, aurait sans doute su cro­quer avec brio le confi­ne­ment et tout ce qui s’ensuivit. On ima­gine ses planches sur les pénu­ries de farine, les pâtis­siers d’un jour, les yogis en chambre. Et rien que d’y pen­ser, ça nous fait bien « rigol­mane ». Alors, pour noyer un peu la tris­tesse, on s’est deman­dé com­ment la res­sus­ci­ter juste un tout petit peu, pour voir. Comme on croit pas trop aux reve­nantes, on a pro­po­sé à des des­si­na­trices de lui rendre hom­mage. Des nanas qu’on aime bien et qui, cha­cune à leur façon, sont les héri­tières de Claire. À tra­vers leur humour, leur coup de crayon, leur regard sur le monde, on retrouve un petit peu notre Bretécher. Et sur­tout, la célé­brer, c’est ne pas l’oublier. 

Nine Antico
hommage à Brétécher © Nine Antico pour Causette
Nine Antico, c’est la fille spi­ri­tuelle de Bretécher. Ses per­son­nages, leur lan­gage, leur liber­té nous rap­pellent à son bon sou­ve­nir. Que ce soit dans Girls Don’t Cry, Coney Island Baby ou avec ses Maléfiques sur Instagram, elle célèbre l’amitié fémi­nine comme per­sonne. Et croque son époque avec talent.
Catel Muller
hommage à Bretecher © Caterl Muller pour Causette
Catel Muller aime rendre hom­mage aux femmes remar­quables. Elle est connue pour ses bio­gra­phies des­si­nées : Joséphine Baker, Olympe de Gouges ou encore Benoîte Groult. En 2019, elle a adap­té La Princesse de Clèves avec Claire Bouilhac.
Florence Cestac
hommage à Bretecher © Florence Cestac pour Causette
On la connaît pour ses per­son­nages à gros nez et ses enga­ge­ments fémi­nistes. Florence Cestas est en quelque sorte la petite sœur de Bretécher.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Fouque Marin c Safia Bahmed Schwartz

La sélec­tion d'octobre 2019

On vous conseille les oeuvres de Marin Fouqué, Nadia Terranova, Justine Bo, Toni Morrison, Lidia Jorge, Olivier Truc, Ann Jefferson et David Dufresne.