Les hommes pola­ri­sés d'Emma Panchot

1718 s2 3baph emma panchot diplncome nif 08 1
© Emma Panchot

Nif, d'Emma Panchot

En arabe, « nif » veut dire fier­té. C’est aus­si le nom de l’électrisante série pho­to­gra­phique qu’Emma Panchot, jeune artiste de 25 ans, a réa­li­sée à Marseille avec de jeunes hommes médi­ter­ra­néens aux mas­cu­li­ni­tés mul­tiples et réin­ven­tées. Des images bai­gnées de soleil, satu­rées, entra­vées de traits de cou­leurs cha­toyantes, ponc­tuées d’accessoires bling ou de fleurs séchées – qui mettent en scène des corps le plus sou­vent raci­sés et qui ques­tionnent les construc­tions iden­ti­taires de ces hommes aux racines mul­tiples. La mer n’est jamais loin dans les cli­chés d’Emma Panchot. Scintillante, éblouis­sante. Cette mer qui, peut-​être, les a éloi­gnés, ces hommes. Cette mer au-​delà de laquelle se trouve l’Autre Continent. Cette mer de tous les pos­sibles. Ou de tous les exils. Toutes les his­toires, toutes les iden­ti­tés, toutes les fic­tions sont envi­sa­geables, quand on les regarde. Tous les fan­tasmes aussi. 

Cliquez sur les images pour les agrandir

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés