smoke sauna sisterhood 2
Smoke Saune Sisterhood / Les Alchimistes

"Smoke Sauna Sisterhood", "Vampire huma­niste cherche sui­ci­daire consen­tant", "Laissez-​moi" : les sor­ties ciné de la semaine

Des femmes de tous âges se mettent à nu dans un sau­na en Estonie, une jeune vam­pire refuse de mordre dans une ban­lieue du Québec, une quin­qua mys­té­rieuse s’envoie en l’air dans les Alpes suisses : voi­ci les sor­ties ciné du mer­cre­di 20 mars.

Smoke Sauna Sisterhood

Elles se mettent à nu, au sens propre comme au sens figu­ré, et l’on n’est pas près de les oublier ! Lauréat du prix de la mise en scène au pres­ti­gieux fes­ti­val de Sundance, le pre­mier long-​métrage d’Anna Hints nous immerge dans l’intimité des sau­nas tra­di­tion­nels d’Estonie. Où les femmes s’y racontent comme jamais dans la fumée des pierres brû­lantes. Où cette docu­men­ta­riste a su cap­ter la condi­tion fémi­nine dans toute sa véri­té. Un moment rare de ciné­ma, à la fois doux et puis­sant, bouleversant.

Le fait qu’elle ait fil­mé durant sept ans les conver­sa­tions de ces femmes de tous âges, par­fois ses amies, par­fois des incon­nues, par­ti­cipe pour beau­coup, sans doute, de cette force pro­fonde, irré­sis­tible. Mais le cadre de son récit est éga­le­ment magné­tique : son sau­na en bois est niché dans une forêt au milieu de nulle part. Ajoutez à cela de mys­té­rieux rituels chan­tés çà et là, entre deux échanges, et vous aurez une petite idée de la direc­tion sur­na­tu­relle, voire sacrée, qu’emprunte par­fois son film.

Rien de pesant ni de mystico-​bizarre pour autant. Ce qui pré­vaut, ici, c’est cette cir­cu­la­tion for­mi­dable de la parole, qui rebon­dit de sou­ve­nirs rieurs en sou­ve­nirs trau­ma­ti­sants ou poi­gnants, et l’atmosphère gal­va­ni­sante de beau­té et de res­pect qui l’accompagne. De fait, dans l’espace téné­breux du sau­na, la lumière ne filtre qu’à tra­vers une petite fenêtre ou quelques inter­stices entre deux planches. Ambiance douce, tami­sée, cha­leu­reuse. Par ailleurs, Anna Hints[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés