fbpx
unnamed
© Calem institute

À Marseille, le lieu de culte Calem ouvre ses portes pour croi­ser islam et LGBTQIA+

La mai­son Calem existe depuis quelques mois à Marseille, mais n’a pu ouvrir ses acti­vi­tés au public que ce mois-​ci. À tra­vers ce lieu de for­ma­tion, d’insertion et de prières, cet ins­ti­tut musul­man espère « apai­ser les consciences » afin que chacun·e trouve sa place. Reportage.

Ils et elles s’appellent Moussa, Souleymane, Nadia, Sofiane… Ils et elles sont musulman·es et LGBT. Iels sont pris entre deux caté­go­ries de pré­ju­gés, qu’elles soient de genre, d’orientation sexuelle ou reli­gieuse. Certain·es sont né·es ici, d’autres ont trou­vé refuge en France après avoir été vic­times d’homophobie dans leur pays d’origine, mais iels souffrent des mêmes dis­cri­mi­na­tions croi­sées. Alors iels se sont uni·es pour pra­ti­quer leur reli­gion en paix, à Marseille. Leur imam, Ludovic-​Mohamed Zahed, est un Franco-​Algérien arri­vé en France à l’âge d’un an. Il n’est pas tout à fait incon­nu des médias euro­péens, sur­tout depuis qu’il s’est posi­tion­né publi­que­ment en sou­tien aux femmes musul­manes por­tant le voile, ou en faveur de la PMA pour toutes, dès 2013. 

La deuxième ville de France a cette par­ti­cu­la­ri­té de déte­nir un centre-​ville[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés