Capture decran 2023 12 05 a 15.59.41
© capture écran attributs-de-dieu.com

"Il pré­fé­rait les vierges" : des vic­times du gou­rou yogi Bivolaru témoignent 

Le 28 novembre der­nier, Gregorian Bivolaru, 71 ans, gou­rou rou­main et fon­da­teur d’un mou­ve­ment inter­na­tio­nal de yoga contro­ver­sé a été arrê­té en France. Il est mis en cause pour vio­lences sexuelles et traite d'êtres humains. Plusieurs femmes, vic­times, ont accep­té de témoigner.

Agnes a 15 ans quand elle fait la ren­contre de Gregorian Bivolaru en Roumanie, en 1999. Cette Portugaise, comme d'autres femmes, raconte ce qu'elle a vécu auprès de ce gou­rou, soup­çon­né de vio­lences sexuelles au sein d'une secte ten­ta­cu­laire et arrê­té en France le 28 novembre der­nier après une longue cavale.

Lire aus­si I Violences sexuelles : 41 inter­pel­la­tions, dont le gou­rou d’un mou­ve­ment sec­taire de yoga

A cette époque, Agnes Arabela Marques rejoint sa soeur aînée à Bucarest dans l'ashram de Gregorian Bivolaru, fon­da­teur du Misa (Mouvement pour l'intégration spi­ri­tuelle vers l'absolu). On y enseigne le tan­tra yoga ou "yoga de l'amour", une pra­tique issue de l'hindouisme visant à l'épanouissement sexuel.

Rebaptisé Atman lors de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés