fbpx
woman in black and white dress standing beside woman in black and white dress
©Brett Jordan

Afghanistan : « On aban­donne les femmes et les filles aux mains meur­trières des tali­bans »

Vingt ans après leur arri­vée en Afghanistan, au len­de­main des atten­tats du 11 sep­tembre 2001, les forces amé­ri­caines ont amor­cé leur retrait du pays le 1er mai der­nier. Dans le même temps, les tali­bans ont opé­ré un retour spec­ta­cu­laire dans de nom­breuses régions. S’ils étaient jusque-​là aux portes de Kaboul, les tali­bans ont pris la capi­tale le 15 août, à l’issue d’une offen­sive éclair de quelques jours. Le retour au pou­voir du mou­ve­ment isla­miste radi­cal est une catas­trophe pour les femmes et les filles afghanes, qui sont désor­mais de nou­veau confron­tées à la loi isla­mique dans son inter­pré­ta­tion la plus dure.

Un homme recouvre de pein­ture une vitrine où l’on peut encore aper­ce­voir la publi­ci­té qui y était affi­chée jusqu’ici : une femme sou­riante, maquillée, che­veux déta­chés. Probablement une réclame pour un ins­ti­tut de beau­té ou un maga­sin de vête­ments. La pho­to­gra­phie deve­nue virale en quelques jours illustre bien la situa­tion alar­mante des femmes afghanes à nou­veau effa­cées et exclues de l’espace public par des tali­bans désor­mais aux rênes du pays. Sous leur pre­mier règne (1996−2001), les droits des femmes ont en effet régres­sé bru­ta­le­ment : inter­dic­tion d’étudier, de tra­vailler ou encore de se dépla­cer seule dans la rue. Alors que[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés