fbpx
115 quiches federation nationale des chasseurs capture ecran
© Capture d’écran Fédération nationale des chasseurs

Un chas­seur sachant chas­ser… mais pas com­mu­ni­quer

Quand il s’agit de stra­té­gie de com, le cœur des chas­seurs balance entre tra­di­tion et moder­ni­té. Côté pile, la Fédération natio­nale des chas­seurs mise sur les jeunes femmes. La der­nière pub de l’institution met en scène deux tren­te­naires sophis­ti­quées. L’une des deux, cen­sée incar­née la bobo à ten­dance veg­gie, ver­nis car­min aux ongles, head­band sty­lé dans les che­veux, se fait répri­man­der par l’autre sur son ali­men­ta­tion : « [Oublie] ton régime détox à base de ver­veine, on se nour­rit pas d’eau chaude. » Son conseil : « Tous les week-​ends, je vais à la chasse », lâche-​t-​elle, tout sou­rire. « Toi, tu vas à la chasse ? lui rétorque l’autre. Avec ton p’tit haut fleu­ri là ? » Il fal­lait bien inclure une petite conver­sa­tion chif­fons ! Le spot publi­ci­taire finit en beau­té sur une touche pas du tout cli­ché non plus : « Alors, reprend la chas­seuse, il est com­ment mon che­vreuil au qui­noa ? » On est sûres que ça plai­ra aux bobos. 

Côté face, la déci­sion de Jean Castex de sus­pendre la chasse à la glu, début sep­tembre, a conduit à un tout autre choix de mise en scène. Les chas­seurs ont orga­ni­sé le 12 sep­tembre, à l’appel de plu­sieurs asso­cia­tions, un funeste défi­lé à Prades (ville des Pyrénées-​Orientales dont Jean Castex est l’ancien maire) avec, en tête de cor­tège, un cer­cueil orné d’un oiseau empaillé et d’une cage à glu. L’objectif : sym­bo­li­ser la mort de leur sport du dimanche pré­fé­ré. Ironie de très bon goût… À l’heure où 84 % des Français·es trouvent la chasse « dan­ge­reuse », « cruelle pour les ani­maux » et « d’un autre âge », selon un son­dage Ipsos de 2018, et où les bobos éco­los se portent plu­tôt sur le végé­ta­risme, on leur sou­haite bon cou­rage dans leurs futurs brains­tor­mings pour (ten­ter de) défendre leur pas­sion. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .