115 quiches federation nationale des chasseurs capture ecran
© Capture d’écran Fédération nationale des chasseurs

Un chasseur sachant chasser… mais pas communiquer

Quand il s’agit de stratégie de com, le cœur des chasseurs balance entre tradition et modernité. Côté pile, la Fédération nationale des chasseurs mise sur les jeunes femmes. La dernière pub de l’institution met en scène deux trentenaires sophistiquées. L’une des deux, censée incarnée la bobo à tendance veggie, vernis carmin aux ongles, headband stylé dans les cheveux, se fait réprimander par l’autre sur son alimentation : « [Oublie] ton régime détox à base de verveine, on se nourrit pas d’eau chaude. » Son conseil : « Tous les week-​ends, je vais à la chasse », lâche-​t-​elle, tout sourire. « Toi, tu vas à la chasse ? lui rétorque l’autre. Avec ton p’tit haut fleuri là ? » Il fallait bien inclure une petite conversation chiffons ! Le spot publicitaire finit en beauté sur une touche pas du tout cliché non plus : « Alors, reprend la chasseuse, il est comment mon chevreuil au quinoa ? » On est sûres que ça plaira aux bobos. 

Côté face, la décision de Jean Castex de suspendre la chasse à la glu, début septembre, a conduit à un tout autre choix de mise en scène. Les chasseurs ont organisé le 12 septembre, à l’appel de plusieurs associations, un funeste défilé à Prades (ville des Pyrénées-​Orientales dont Jean Castex est l’ancien maire) avec, en tête de cortège, un cercueil orné d’un oiseau empaillé et d’une cage à glu. L’objectif : symboliser la mort de leur sport du dimanche préféré. Ironie de très bon goût… À l’heure où 84 % des Français·es trouvent la chasse « dangereuse », « cruelle pour les animaux » et « d’un autre âge », selon un sondage Ipsos de 2018, et où les bobos écolos se portent plutôt sur le végétarisme, on leur souhaite bon courage dans leurs futurs brainstormings pour (tenter de) défendre leur passion. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque