fbpx

Lauren Bastide : « Restreindre l'accès public aux femmes musul­manes por­tant le voile est un geste qui mani­feste une vis­cé­rale détes­ta­tion des femmes »

lauren bastide marie rouge allary editions 3 1 a
© Marie Rouge/​Editions Allary

"Bien sûr, ça n’est pas la pre­mière fois qu’ils font le coup. Ça fait dix-​sept ans – depuis la loi de 2004 sur les signes reli­gieux à l’école – que cette pos­si­bi­li­té est agi­tée par le légis­la­teur. Bien sûr, l’amendement sera inva­li­dé par le Conseil consti­tu­tion­nel, ou reje­té par l’Assemblée. N’empêche, comme à chaque fois, je suis écœu­rée de consta­ter que la France est le seul pays au monde qui, sous cou­vert de lut­ter contre les « sépa­ra­tismes », fabrique de l’exclusion. 

Le 30 mars, le Sénat a adop­té un amen­de­ment au pro­jet de loi « sur le res­pect des prin­cipes de la République » visant à « inter­dire le port osten­sible de signes reli­gieux pour les accom­pa­gna­teurs de sor­ties sco­laires ». Ni[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
thumbnail image001

Le lance-​flammes de Fiona Schmidt

Du 15 au 17 juillet ­pro­chain se tien­dra le Festival inter­na­tio­nal de jour­na­lisme à Couthures-​sur-​Garonne, dont l’une des thé­ma­tiques prin­ci­pales est : « Faut-​il encore faire des enfants ? », sous...