Yoga et fémi­nisme : pour­quoi ça matche ?

De plus en plus de jeunes femmes fémi­nistes ont pla­cé le yoga au centre de leur exis­tence, allant même jusqu’à l’enseigner par­fois. Quels liens existent entre cette pra­tique et l’engagement pour les droits des femmes ? Pourquoi ce sport inspire-​t-​il autant les féministes ?

Screenshot 2023 02 20 16.55.37
© Séverine Assous pour Causette

Quand elle a com­men­cé le yoga en 2016, Camille Teste, 29 ans, pen­sait qu’elle allait amé­lio­rer son bien-​être et sa sou­plesse. Évidemment, c’est le cas. Mais, au fil des cours et des pos­tures, cette fémi­niste très inves­tie dans les ques­tions de jus­tice sociale a aus­si remar­qué que sa pra­tique entrait plei­ne­ment en réso­nance avec son enga­ge­ment poli­tique. Comme des tas d’autres jeunes femmes de sa géné­ra­tion, elle a donc déci­dé que le yoga allait faire par­tie inté­grante de sa vie, au même titre que ses com­bats. Depuis trois ans, elle en a même fait son métier. « Le pre­mier lien évident que je fais entre les deux, c’est dans la per­cep­tion du corps, poursuit-​elle. Le yoga le place vrai­ment comme sujet. Dans une époque où on sexua­lise les femmes à outrance, c’est très empou­voi­rant de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés