fbpx

Notre mis­sion : infil­trer les anti-IVG

ivg1 A
© Besse

Depuis le durcissement de la loi sur la désinformation en ligne, avec l’extension au numérique du délit d’entrave à l’avortement en 2017, les pro-vie français·es se sont discrètement déplacé·es sur Facebook, où ils et elles étendent leur influence en avançant toujours masqué·es. Leurs armes ? Des contenus sponsorisés à coups de milliers d’euros pour mieux attirer les jeunes femmes dans leurs filets numériques et une sémantique toujours plus perverse.


insta offre etudiante
Partager
Écrit par
Articles liés
20210607 CAUSETTE DESCRAQUES 06 0819 copie A

Littérature éro­tique : l'été sera chaud

En 2011, le premier tome de Cinquante nuances de Grey déboulait dans les librairies françaises et dopait le marché du livre érotique. Dix ans plus tard, les pratiques de lecture ont évolué avec l’avènement du numérique, mais le désirpour la new...

lit a

Dossier : heu­reux les pan­tou­flards du sexe

« J’écris de chez les pantouflard·es du cul, pour les épuisé·es du lundi soir, les amoureux·ses du pilou, les aficionado·as du missionnaire, les blasé·es de la fessée, les mauvais coups, les non-sporti·ves, les complexé·es, les pas chaudard·es...

annie sedlegger

Les rou­tières sont sympas

Sans eux, sans elles, le pays se serait arrêté de tourner. Pourtant, la crise sanitaire n’a donné lieu à aucun grand baroud d’honneur envers les routiers et les routières. Au contraire, elle a révélé avec éclat le mépris de la société envers cette...