14970 048 a
Aidy Bryant (au centre) dans « Shrill », série hautement body positive. © A.Riggs/Canal+ Séries

La sélection de décembre 2019

Le must du mois

Shrill, de Lindy West

Annie, trentenaire toute mignonne, veut changer de vie mais pas de corps… Quoiqu’en pensent sa mère (qui la culpabilise), son boss (qui la tyrannise), son petit ami (qui évite soigneusement de la présenter à ses potes) et une prof d’aérobic (qu’elle croise au détour d’un café branché de Portland, aux États-​Unis).
De fait, Annie est en surpoids. Et ça les dérange. Obnubilés par leurs stéréotypes, ils ne voient pas à quel point elle est fine mouche et pétillante. Alors un jour, lasse de cette grossophobie ambiante, l’adorable Annie publie une tribune intitulée « Hello, I’m fat » (« Salut, je suis grosse ») sur son blog. Histoire de[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
98 vernon subutex © X.Lahache 4 Je Filmstetra Media FictionCanal

Vernon Subutex : bonne came en série

Librement adaptée de la saga de Virginie Despentes, la série française la plus attendue de 2019 réunit les personnages qui ont fait le succès du roman, dans une « dramédie » rock attachante.

HS5 serie mastersofsex e1582047248422

Dans les séries, le clito fait parler de lui

Impossible à représenter visuellement à la télé, absent même dans la pornographie…
À force de ne pas être montré, le bouton de rose était devenu un point d’aveuglement de notre culture. Grâce aux séries, il est réhabilité… oralement.