Capture decran 2023 10 20 a 1.12.26 PM
© Malmö Productions

"Je ne ferai plus de régimes" : une mini série-​documentaire tou­chante sur les injonc­tions à la min­ceur des femmes

Douze femmes, âgées de 18 à 60 ans, prennent avec cou­rage la parole pour dénon­cer la dic­ta­ture des régimes dans une mini-​série docu­men­taire, Je ne ferai plus de régimes, mise en ligne sur YouTube début octobre par Malmö Productions. 

“Les régimes, je connais ça depuis l’âge de trois mois. On a dit à ma mère de réduire les por­tions de lait parce que je pre­nais trop.” Trois mois. Les remarques et injonc­tions com­mencent dès le ber­ceau pour les femmes. Douze d’entre elles, âgées de 18 à 60 ans, prennent avec cou­rage la parole pour dénon­cer la dic­ta­ture des régimes dans une tou­chante mini-​série docu­men­taire, Je ne ferai plus de régimes, mise en ligne sur YouTube début octobre. 

Réalisés par Shirley Kohn et pro­duits par Malmö Productions, les huit épi­sodes explorent, à coup de témoi­gnages forts, réa­li­sés face camé­ra, le cercle infer­nal des régimes dans lequel tombent les femmes : les remarques des parents et du corps médi­cal qui créent chez elles un regard défor­mé sur leur corps, les féli­ci­ta­tions déme­su­rées de l’entourage lors de la perte de poids, les pri­va­tions qui découlent du désir de se confor­mer aux stan­dards prô­nés par la socié­té… Le dan­ger et les consé­quences graves des régimes sur leur san­té sont éga­le­ment poin­tés du doigt. “Quand je m’interdisais de man­ger, je deve­nais vrai­ment à moi­tié folle”, témoigne l’une d’elles. “Après chaque régime, je ren­trais dans des orgies ali­men­taires ter­ribles”, se sou­vient une autre. “Je n’ai pas été chez le méde­cin pen­dant au moins dix ans. J’étais très très mal à cause d’une bron­chite que je ne vou­lais pas me faire soi­gner, car j’avais peur qu’on me dise que j’étais trop grosse”, assène encore une autre interviewée. 

Cette mini-​série docu­men­taire montre aus­si ce qu’il se passe ensuite. Quand on arrive de l’autre côté, que l’on décide de ne plus se lais­ser dic­ter sa vie par les régimes et de s’écouter avant toute chose. Les femmes inter­viewées par­tagent, avec émo­tion, les dis­cours fémi­nistes et body posi­tive qui les ont aidées, mais aus­si ce qu’elles diraient à leur "elle" de 15 ans. “Je lui dirais juste tu es très belle comme tu es et va man­ger. C’est pas grave de man­ger”, conclut en rigo­lant l’une d’elles.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.