fbpx

La sélec­tion de juin 2019

c Pierre   Florent 3
Suzane © Pierre Florent

La Flemme, de Suzane

Ses pre­miers mor­ceaux sont nés sur des papiers d’addition. Des bouts de chan­sons grif­fon­nés entre une entre­côte et un faux-​filet. Il y a trois ans à peine, Suzane, Avignonnaise d’origine mon­tée à la capi­tale, était encore ser­veuse dans les bars pari­siens, se rêvant déjà en haut de l’affiche. Elle y est presque. À 28 ans, elle a cas­sé la baraque en moins de deux. Quatre titres dévoi­lés seule­ment, et déjà elle explose les comp­teurs : 5 mil­lions de streams et 90 dates de tour­née, dont la Chine et le Japon. Faut dire qu’elle a tout bon avec son look chia­dé, sa coupe car­rée rousse et sa com­bi bleu nuit. Sur fond d’électro hyper effi­cace, elle balance des textes réa­listes à la poé­sie urbaine poi­gnante. De petits bouts de vie résu­més en trois minutes.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
france gall en 1966

Musique : rideau sur les loli­tas

De France Gall à Alizée, les « fausses ingénues », bien souvent créées de toutes pièces par les maisons de disque, ont longtemps rempli les caisses de l’industrie musicale. Retour sur un genre qui, ces dernières années, grâce au streaming, à #MeToo...