© Celine Nieszawer Leextra Editions Liconoclaste
© Céline Nieszawer / Leextra / Editions L'iconoclaste

Découvrez "L'indésir", pre­mier roman de Joséphine Tassy

Dans son pre­mier roman, Joséphine Tassy explore avec finesse le deuil et le désir pour recons­ti­tuer le puzzle maternel. 

Ne cher­chez pas : le terme « indé­sir » ne figure dans aucun dic­tion­naire. Alors, Joséphine Tassy en a fait une his­toire. Chercheuse en éco­no­mie du déve­lop­pe­ment, aus­si férue d’art que de sciences cog­ni­tives, cette jeune autrice (26 ans) s’est lan­cée en lit­té­ra­ture pour « habi­ter le monde en conteuse », nous dit-​elle. Autour d’une pré­oc­cu­pa­tion : « Comment on fait pour gran­dir et se construire autour de l’absence de quelqu’un qui aurait dû être là et nous aimer. » Quand s’ouvre L’Indésir, Nuria se réveille dure­ment d’une nuit en boîte. Pas
seule­ment parce que le gar­çon avec qui elle était ren­trée a dor­mi sur le cana­pé. Mais parce qu’un coup de fil vient de lui apprendre le décès de sa mère. Elle ne l’avait plus revue depuis les années lycée, et sa dis­pa­ri­tion l’endeuille peu. Croit-elle. 

Car le refou­lé revient vite toquer à la porte : il lui faut savoir pour­quoi cette mère ne l’a pas aimée et pour­quoi elle est morte. Dans les heures sui­vant l’incinération, Nuria ren­contre une, puis deux, puis cinq ou six per­sonnes qu’elle y a croi­sées. Tirant un fil, puis plu­sieurs, allant d’une ancienne connais­sance à une autre. Assemblant les pièces du puzzle mater­nel, accom­pa­gnée en cela par son crush du début du livre, notre héroïne apprend son pas­sé pour mieux s’en affran­chir. Trouvant enfin les clés pour se défaire de ses propres dénis et oser ses dési­rs. Porté par un flow sai­sis­sant, par une matu­ri­té psy­cho­lo­gique remar­quable, bro­dé avec une langue émou­vante et exci­tante, ce pre­mier roman est une sacrée rencontre.

L’Indésir, de Joséphine Tassy. L’Iconoclaste, 396 pages, 20,90 euros.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.