Expo "Habibi, les révo­lu­tions de l'amour" : (ré)jouissances queer à l'Institut du monde arabe

L'Institut du monde arabe à Paris expose jusqu'au 19 février des artistes LGBT+, queer et allié·es, qui ont en com­mun de pro­po­ser des repré­sen­ta­tions amou­reuses et sexuelles repous­sant les limites du genre imposé.

Alireza Shojaian Sous le ciel de Shiraz Arthur c Alireza Shojaian
Sous le ciel de Shiraz, Arthur © Alireza Shojaian

A le voir déam­bu­ler pen­sif dans les salles de l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris, son regard ten­tant de s'accrocher aux oeuvres accro­chées aux murs, on se dit qu'Alireza Shojaian a l'air fati­gué de ceux qui n'ont pas beau­coup dor­mi. Il faut dire que, la veille, le ver­nis­sage de Habibi, les révo­lu­tions de l'amour semble avoir été fes­tif, à en juger des ves­tiges de paillettes qui par­sèment encore le visage de la com­mis­saire d'exposition, Elodie Bouffard. Elle inter­rompt le com­men­taire d'oeuvre qu'elle nous pro­di­guait, le salue. On est ravies de mettre la main sur l'artiste ira­nien car c'est un peu la vedette du moment. L'un de ses tableaux, Sous le ciel de Shiraz, Arthur, a été choi­si pour l'affiche de l'expo.

« Le per­son­nage blanc sur l'épaule d'Arthur, c'est un djinn, un dia­blo­tin, à la manière des[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.