2 les sorcieres d akelarre david herranz 60d3016032b98 A

En salles : « Les Sorcières d'Akelarre », jeunes filles au feu au Pays basque

Le film de l'Argentin Pablo Agüero sort ce mer­cre­di 25 août en France, après avoir été plé­bis­ci­té en Espagne.

Voilà une his­toire insen­sée ! Une his­toire qui semble fan­tas­tique, car elle foi­sonne de forêts, de falaises et de flots impé­tueux, quand elle n’est pas jalon­née d’ombres et de lumières anta­go­nistes. Mais une his­toire bien réelle pour­tant et qui demeure brû­lante.

Les Sorcières d’Akelarre nous trans­portent en 1609 dans un vil­lage de pêcheurs du Pays basque ; là-​même où Anna, 17 ans, et cinq de ses amies sont brus­que­ment arrê­tées, à l’aube, par les cava­liers du juge Pierre de Rosteguy de Lancre. Missionné par le roi, ce der­nier veut « puri­fier » la région de ses « démons ». Ils les accusent donc d’un crime dont elles ignorent tout : la sor­cel­le­rie. Quoi qu’elles disent, il les consi­dère comme des sor­cières. Il ne leur reste plus qu’à le deve­nir…

Inutile de mégo­ter : chaque plan de ce récit inflam­mable éblouit, por­té par une pho­to ardente et des comé­diennes puis­santes. Tour à tour ner­veuses, radieuses, mali­cieuses, ces jeunes filles en feu finissent par gagner… à leur façon. De fait, si ce film d’époque dénonce bel et bien la miso­gy­nie, l’abus de pou­voir, la méga­lo­ma­nie (et la pen­sée unique), hier comme aujourd’hui, il n’oublie pas de célé­brer les ver­tus de la soro­ri­té. Au nom de la liber­té. Nul hasard s’il a reçu un accueil (cri­tique et public) for­mi­dable dans l’Espagne fémi­niste de 2021.

À n’en pas dou­ter, le réa­li­sa­teur argen­tin Pablo Agüero (Eva ne dort pas, Salamandra) nous donne à voir, ici, une his­toire à la fois révol­tante et cap­ti­vante qui fait écho à nombre de tra­gé­dies actuelles à tra­vers le monde. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés