fbpx

Télématin : Laurent Bignolas se tape un vol pla­né

Malaise sur le pla­teau de Télématin. Lundi 12 avril, une chro­ni­queuse choi­sit de mon­trer le sublime tra­vail du cho­ré­graphe Sadeck Waff, qui crée des spec­tacles à la manière de kaléï­doscopes en fai­sant se mou­voir des bras et des bustes de danseur·euses collé·es-serré·es dans un exer­cice de syn­chro­ni­sa­tion de haute volée. C’est hyp­no­tique, et ça res­semble au vol gra­cieux de nuées d’étourneaux eux aus­si par­ti­cu­liè­re­ment coor­don­nés. « C’est une bonne idée, hein, pour tous ceux qui ont l’habitude de voler dans les grands maga­sins, mais comme ils sont fer­més en ce moment, bah voi­là, autant faire de la cho­ré­gra­phie ! » À cette tirade capillo­tractée de l’animateur Laurent Bignolas, la chro­ni­queuse répond par un « OK » abso­lu­ment gêné. Le cho­ré­graphe a dénon­cé sur ses réseaux un moment raciste et Bignolas a pré­sen­té ses excuses. Nous, on est d’avis que, alors que la rumeur de son évic­tion de Télématin cir­cu­lait depuis la mi-​mars, ce n’est pas ce jeu de mots qui va lui per­mettre de res­ter à son poste.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .