Encore un coup du complot LGBT

112 QUICHE dessin LGBT © Pascal gros pour Causette
© Pascal Gros pour causette

Ils ont encore frappé ! En Turquie, pour égayer le quotidien en temps de crise du coronavirus, des professeur·es ont encouragé leurs élèves à dessiner des arcs-​en-​ciel et à les accrocher aux fenêtres. Un symbole d’espoir et de soutien aux personnes malades ou isolées durant le confinement. Mais selon les autorités ­responsables de l’Éducation, cette initiative n’était autre qu’un plan machiavélique pour « rendre » les enfants homosexuels. Pour éviter ce drame, les enseignant·es ont donc été prié·es de cesser cette horrible « propagande LGBT ». C’était moins une !

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir… le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .