fbpx
Advertisement
logo ville perpignan 2021 copie
©Capture d'écran Google

Embrouille sauce catalane

Comment tenter d’imposer ses idées nationalistes en se croyant subtil, alors qu’en fait, pas vraiment ? Démonstration avec Louis Alliot. Le maire Rassemblement national (RN) de Perpignan (Pyrénées-​Orientales) a dévoilé, en marge du week-​end de Pâques, un nouveau logo plus en accord avec le renouveau identitaire qu’il souhaite donner à sa ville. Le régionalisme du précédent n’étant visiblement pas du goût de l’ancien député, c’est sans ménagement qu’il a fait remplacer le Castillet, monument perpignanais emblématique, par saint Jean-​Baptiste.

Deuxième affront : changer la devise « Perpignan la Catalane » pour « Perpignan la rayonnante ». Malgré ces modifications, le logo n’était visiblement toujours pas suffisamment franco-​français. Un liseré bleu-​blanc-​rouge a donc été ajouté afin de faire « référence à la République française ». Subtil. 

Les Perpignanais·es, ô combien historiquement fier·ères de leur identité catalane, n’ayant pas été consulté·es en amont, n’ont pas manqué d’exprimer leur inquiétude. Le samedi suivant, ils et elles étaient près de trois cents devant la mairie à scander « Touche pas à ma Catalane ». Des huées qui n’ont trouvé qu’une réponse très « RN » du maire : « Oui, nous sommes catalans, mais avant tout, nous sommes français. » 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  


Idées Cadeaux Causette

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .