fbpx

Bas les masques

Reconnaissance Faciale A
© Gros

Si vous pensiez que le masque, à l’heure de la loi relative à la sécurité globale, vous protégerait de la reconnaissance faciale, vous risquez d’être déçu·es ! Le prestigieux et très sérieux centre d’études américain National Institute of Standards and Technology (NIST) nous l’assure, les algorithmes s’adaptent encore et toujours, et sont d’une performance inégalée à ce jour. Nous qui voulions manifester tranquilles, muni·es de casques, masques de plongée et masques chirurgicaux en combo gagnant pour braver projectiles, fumigènes et gaz en tout genre, nous ne risquons pas de le faire longtemps en scred. En effet, le NIST a démontré que les 89 logiciels de surveillance passés au crible dans son étude se sont rapidement adaptés aux masques et ont amélioré leurs services pour permettre l’identification, bien que la partie basse du visage soit couverte. Toutefois, nous augmentons nos chances d’anonymat en portant un masque de couleur noire et correctement placé. Cela semble perturber la fiabilité des logiciels. La seule option infaillible restant peut-​être une cape d’invisibilité. 

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  


Idées Cadeaux Causette

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .