fbpx
1119  QUICHES  GROS pour Causette
© Gros pour Causette

Allez donc vous faire mous­ser

Petite devi­nette. Quelle rému­né­ra­tion « une grande école » – on ne peut pas la citer, mais c’est « celle des élites » – a‑t-​elle pro­po­sé à Ophélie Latil, consul­tante en éga­li­té femmes-​hommes et fon­da­trice du col­lec­tif Georgette Sand, pour mener une confé­rence sur « La rému­né­ra­tion, une ques­tion de genre » ? Nada, niente, nothing ! C’est ce qu’elle a déplo­ré dans un Tweet en jan­vier. « En 2020, rapporte-​t-​elle à Causette, pour la moi­tié des demandes d’intervention que j’ai reçues – et j’en reçois deux ou trois par semaine –, on me pro­po­sait 0 euro ! » Des pres­ta­tions en théo­rie « fac­tu­rées entre 300 et 1500 euros ».

En toute cohé­rence avec l’idée d’« empou­voi­rer » leurs étu­diantes, ces « écoles de com­merce, réseaux d’entrepreneures ou uni­ver­si­tés » pro­posent de rému­né­rer leurs interventant·es « en visi­bi­li­té ». Ben oui : vous pour­rez vous faire mous­ser en disant avoir don­né des cours aux futur·es dirigeant·es de ce monde ou en appa­rais­sant sur une affiche. Pour payer un tra­vail en gloire pas­sa­gère, il y a aus­si les « concours spé­cu­la­tifs » qu’organisent de nom­breuses marques. Récemment, L’Occitane a pro­po­sé une com­pé­ti­tion pour illus­trer son calen­drier de l’Avent contre « un an de pro­duits » pour le·la gagnant·e. C’est bien connu, les gloss, ça paie le loyer.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .