© Andrew Dunstan
© Andrew Dunstan

Appel à témoins : J'ai écrit au Président

Si vous avez déjà écrit au Président de la République, si les ser­vices de l’Élysée vous ont répon­du et sur­tout, s’ils vous ont aidé·e dans le cadre de votre requête/​coup de gueule, votre témoi­gnage nous intéresse !

Nous sommes à la recherche d’histoires de per­sonnes qui ont reçu un (petit ou gros) coup de pouce après avoir envoyé un cour­rier (ou mail) au chef de l’État. 

Notre jour­na­liste [email protected] sera ravie de vous pré­sen­ter son pro­jet d’article et d’échanger avec vous sur le sujet par mail puis éven­tuel­le­ment par télé­phone. Anonymat possible. 

Mille mer­cis !

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don
Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés
oleg laptev QRKJwE6yfJo unsplash

Tribune : “Nous, jeunes femmes jour­na­listes en for­ma­tion, dénon­çons le sexisme qui règne dans la pro­fes­sion avant même l’embauche”

Les femmes de la 28e pro­mo­tion de la licence Presse de proxi­mi­té de l’ESJ Lille dénoncent le sexisme qui règne dans la pro­fes­sion avant même l’embauche. “Toi, tu vas l’avoir ton stage…” Cette phrase, on vou­drait l’entendre après une...