fbpx

Magazine n° 124 – juillet-​août 2021

CAUSETTE 124 COUV HD
© Emmanuelle Descraques ;
comé­dienne : Lisa Do Couti Teixeira

And the win­neuse is…
Alice Coffin ! Alors que nous écri­vons ces lignes, le flam­boyant jury de notre prix de l’essai fémi­niste Causette 2021 vient de déli­bé­rer. Et, pour cette deuxième édi­tion, il a choi­si de récom­pen­ser Le Génie les­bien. Un an après la vic­toire d’Iris Brey et de son Regard fémi­nin, c’est une grande satis­fac­tion pour la rédac­tion de notre jour­nal de voir sacrées des autrices qui pensent notre monde d’une façon sin­gu­lière, nova­trice et qui pro­posent de l’envisager sous un angle jamais abor­dé aupa­ra­vant. C’est cela que nous sou­hai­tons valo­ri­ser. Des femmes qui pro­duisent de la pen­sée, nous poussent à cham­bou­ler nos acquis et à ques­tion­ner nos repré­sen­ta­tions. Et, soyez-​en sûr·es, c’est le cas du Génie les­bien. 
Car il faut lire Alice Coffin dans le texte pour com­prendre à quel point les pro­cès qui lui sont inten­tés sont erro­nés et injustes. À quel point la réduire à une sup­po­sée « haine des hommes » est une accu­sa­tion irre­ce­vable – c’est mal connaître cette femme, cette mili­tante, cette huma­niste, figure cen­trale des luttes fémi­nistes et LGBTQI. Rien dans son livre ne per­met d’affirmer cela. Seuls les réseaux sociaux qui tronquent, retranchent et sortent les pro­pos de leur contexte mènent à ce genre de sim­pli­fi­ca­tions si dan­ge­reuses. C’est bien dans les livres, au contraire, et a for­tio­ri dans les essais, que la pen­sée peut se déve­lop­per au long cours dans toute sa com­plexi­té et sa nuance.
En la lisant, vous mesu­re­rez la finesse d’analyse d’Alice Coffin et com­pren­drez mieux non seule­ment qui elle est, mais aus­si quels sont ses com­bats, bien loin d’être sec­taires. Au contraire, elle vous ouvri­ra des hori­zons nou­veaux. 
Alors que, quelques jours avant la remise de ce prix, la mili­tante et élue de Paris a été prise à par­tie, à Rouen, lors d’une confé­rence à laquelle elle par­ti­ci­pait, par un groupe d’identitaires, ce prix se charge d’une dimen­sion sym­bo­lique forte. Penser contre, oser dénon­cer des sys­tèmes patriar­caux ances­traux, pro­po­ser cer­tains par­tis pris radi­caux coûte cher, très cher à Alice Coffin. Et à toutes les fémi­nistes qui osent l’ouvrir. Ne nous déso­li­da­ri­sons pas. Et conti­nuons de lire des livres. Vous savez quelles pages dévo­rer au cours de cet été, que nous vous sou­hai­tons plus libre que jamais.

Causette

Extraits du numé­ro :
Partager
Articles liés
Causette 112 COUV nocode

Magazine n° 112 – Juin 2020

ÉDITO Vous savez pas la meilleure ? Quelques semaines avant le début du confi­ne­ment, nous tra­vail­lions à notre tra­di­tion­nel hors-​série de prin­temps. En toute décon­trac­tion et avec beau­coup d’enthousiasme, nous avions déci­dé de vous...

HS10 couverture Causette © Causette

On nous prend pour des quiches !

Hors-​série n° 10 – été 2019 ÉDITO Boustifaille tem­po­relle. Ça a com­men­cé il y a qua­rante mille ans, en gros. À l’époque, nous, les filles (et pas mal de gar­çons), on nous pre­nait pour des flans d’aurochs (une pâte de baies mélan­gée à...

CAUSETTE 124 COUV HD

Magazine n° 124 – juillet-​août 2021

And the win­neuse is…Alice Coffin ! Alors que nous écri­vons ces lignes, le flam­boyant jury de notre prix de l’essai fémi­niste Causette 2021 vient de déli­bé­rer. Et, pour cette deuxième édi­tion, il a choi­si de récom­pen­ser Le Génie...

Couv 101 nocode RVB

Magazine n° 101 – Juin 2019

Bien sûr, il est extrêmement tentant de céder à la sinistrose. De se répandre dans la dépression apocalyptique en mode « de toute façon, à quoi bon, on va tous mourir ». Ah ! je donnerais cher pour pouvoir geindre gratos comme une gosse pénible qui...