fbpx
Lhémicycle du Sénat français en septembre 2009
L'hémicycle du Sénat français en septembre 2009. ©Wikimedia Commons / Romain Vincens

Mélanie Vogel : « Aucun pays n’est immu­ni­sé face aux attaques contre le droit à l’avortement »

À la veille de l’examen en pre­mière lec­ture et d’un pro­bable rejet au Sénat d’une pro­po­si­tion de loi visant à ins­crire le droit à l’IVG et à la contra­cep­tion dans la Constitution, la séna­trice éco­lo­giste Mélanie Vogel défend son texte reje­té par la com­mis­sion des Lois la semaine dernière.

Inscrire le droit à l’avortement et à la contra­cep­tion dans la Constitution est un enga­ge­ment que Mélanie Vogel semble avoir che­villé au corps. À la veille de la pre­mière lec­ture au Sénat de son texte lors d'une niche par­le­men­taire du groupe éco­lo­giste, la séna­trice éco­lo s’est lon­gue­ment expri­mée ce 18 octobre avec d’autres co-rapporteur·trices lors d’une confé­rence de presse. Le texte qu'elle a dépo­sé début sep­tembre pro­pose d’inscrire le droit à l’Interruption volon­taire de gros­sesse (IVG) et à la contra­cep­tion dans la Constitution fran­çaise. Un texte qui s’inscrit d'ailleurs dans une série d’initiatives par­le­men­taires (des textes simi­laires ont été dépo­sés par la Nupes et Renaissance à l'Assemblée) prises en réac­tion à la déci­sion his­to­rique de la Cour suprême des États-​Unis de révo­quer l’accès à[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
causette 9

Les fan­tômes en héritage

Tous les vieux secrets de famille liés au sexe et à la mort laissent des traces émotionnelles qui peuvent hanter et faire souffrir les générations suivantes.