fbpx
13581867193 88c2338487 b
Viktor Orban © Flickr

Hongrie : un décret oblige les femmes qui dési­rent avor­ter à être confron­tées aux « fonc­tions vitales » du fœtus

L'extrême droite se frotte les mains de ce décret sur­prise et ima­gine déjà la per­cée dans la brèche ouverte par le pre­mier ministre natio­na­liste Viktor Orban.

« Une forme de vio­lence inac­cep­table qui humi­lie et culpa­bi­lise les femmes. » Ce mar­di 13 sep­tembre, la dépu­tée euro­péenne Irène Tolleret, membre du par­ti euro­péen Renew Europe et de la majo­ri­té pré­si­den­tielle côté fran­çais, s'est alar­mée, comme d'autres sur Twitter, d'un décret publié lun­di au Journal offi­ciel hon­grois. Ce texte, qui a créé la sur­prise et dont l'entrée en vigueur est pré­vue jeu­di 15 sep­tembre, pré­voit de confron­ter « d’une manière clai­re­ment iden­ti­fiable » les femmes enceintes désirant[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés