JO Alice Milliat

1922, la série d'été : et Alice Milliat créa la femme olympique

Série d'été : Il y a un siècle, les femmes 4/​4

Il y a cent ans, le 20 août 1922, les pre­miers Jeux « olym­piques » fémi­nins voyaient le jour dans le Bois de Vincennes à Paris, grâce à l’obstination d’Alice Milliat, qui a tenu bond face aux attaques sexistes de Coubertin.

« Il m’a aus­si sem­blé que beau­coup trop de gens par­mi le public n’avaient d’yeux que pour jambes et cuisses nues et non point suf­fi­sam­ment pour les gestes accom­plis, relate Le Miroir des sports dans son édi­tion du 24 août 1922. Ceux qui recher­chèrent ce spec­tacle, mais ils durent être déçus, car il faut avouer que les per­for­mances furent au-​dessus de l’esthétique. » Le 20 août 1922, une foule curieuse et popu­laire de 20 000 per­sonnes s'agglutine dans le stade Pershing dans le Bois de Vincennes à Paris pour une grande pre­mière : les tous pre­miers Jeux olym­piques fémi­nins, mis sur pieds grâce à l'acharnement d'une pas­sion­née, Alice Milliat.

A une époque où le sport fémi­nin est can­ton­né à des pro­me­nades de san­té et quelques exer­cices de gym­nas­tique « tout en modé­ra­tion » pres­crits par la méde­cine dans un sou­ci d'hygiène des corps, la Nantaise née en 1884 voit des hori­zons bien plus vastes pour les femmes. Celle qui fut l’une des pre­mières femmes à obte­nir sa licence d’aviron consa­cra sa vie à fédé­rer le sport fémi­nin, à plai­der l’intégration des femmes dans les com­pé­ti­tions spor­tives et à reven­di­quer un sta­tut d'athlètes qui ne demande qu'à être développé.

Pour Coubertin, le rôle des femmes aux JO est d'applaudir

Voyez un peu : en 1922, les Jeux olym­piques modernes n'ont guère ouvert que cer­taines épreuves de nata­tion (1912) et le tennis[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés