Alix Desmoineaux brise l'omerta des vio­lences sexuelles dans le milieu de la téléréalité

Celle qui s'est faite connaître en 2017 dans des émissions de téléréalité a pris depuis 2020 un autre virage. L'ex-candidate Alix Desmoineaux brise aujourd'hui l'omerta des violences sexuelles dans le vase clos très fermé qu'est la téléréalité.

thumbnail PHOTO 2021 10 28 18 56 14
Alix Desmoineaux

C’est par visio que nous rencontrons Alix Desmoineaux, alias Alix DMX sur les réseaux sociaux. À distance, non pas à cause du Covid mais parce que la jeune femme de 28 ans, découverte en 2017 dans des programmes de téléréalité française, s’est installée il y a peu dans une villa de la luxueuse station balnéaire espagnole de Marbella. Si l’influenceuse aux deux millions d’abonné·es n’est pas allée aussi loin que nombre de ses pairs s’exportant depuis quelque temps sous le soleil de Dubai, c’est peut-être parce qu’Alix ne fait pas comme tout le monde. Après avoir participé à La Villa des cœurs brisés, aux Marseillais ou encore aux Princes et Princesses de l’amour, la flamboyante brune a définitivement raccroché les caméras en 2020, alors même qu’elle était au zénith de sa popularité. Sa dernière participation aux Marseillais avait d’ailleurs pulvérisé les records d’audience toutes saisons confondues.

« C’est une vidéo d’agression sexuelle »

Mais si Alix s’est mise à l’heure espagnole pour « se protéger d’une surmédiatisation en France », elle ne s’est pas pour autant fait oublier. Mieux, elle est devenue il y a quelques semaines l’une des fers de lance du #metoo de la téléréalité qui agite le microcosme depuis quelques mois. Il faut se rendre à l'évidence : que ce soit sur petit écran, sur Instagram ou en visio, une chose reste immuable chez la jeune femme aux longs cheveux lisses : son franc-parler. Verbe haut, débit rapide, l'aisance orale d'Alix est aussi spontanée que ses convictions sont fortes. « Les gens qui me connaissent savent bien que je ne parle jamais pour rien dire », lance sans sourciller la jeune femme à Causette assise en tailleur sur son canapé crème. Alix Desmoineaux fait référence à la diffusion, début novembre, par

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
Causette Final 1e

Racisme sur Tinder

On vote à gauche, on est à fond pour la mixité, les droits des femmes et des minorités itou. Et quand on va draguer sur Tinder, on balaie d’un doigt tout profil de prétendant·e de couleur. Oups !

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.