Capture d’écran 2023 08 21 à 11.10.06
©Capture d'écran

Les pro­pos de la foot­bal­leuse Jenni Hermoso rela­ti­vi­sant le bai­ser for­cé de Luis Rubiales auraient été écrits par la Fédération espa­gnole de football

Selon une enquête menée par le média espa­gnol Relevo, les pro­pos de la joueuse Jenni Hermoso rela­ti­vi­sant l’agression auraient été écrits par la Fédération espa­gnole de football.

Les pro­pos rela­ti­vi­sant le bai­ser for­cé de Luis Rubiales sur la joueuse Jenni Hermoso, par­ta­gés le 20 août par la Fédération espa­gnole de foot­ball (RFEF), n’appartiendraient pas à la foot­bal­leuse… Selon une enquête menée par le média espa­gnol Relevo, c’est le ser­vice de com­mu­ni­ca­tion de la RFEF qui serait à l’origine du com­mu­ni­qué de presse et l’aurait dif­fu­sé rapi­de­ment aux médias. Les pro­pos disaient que le bisou était un « geste natu­rel d’affection et de gra­ti­tude ». L’enquête du média spor­tif, révèle éga­le­ment que le pré­sident de la fédé­ra­tion Luis Rubiales aurait sup­plié Jenni Hermoso d’apparaître ensemble dans une vidéo d'excuses qui devait être fil­mée à l’aéroport de Doha, là où l’équipe espa­gnole fai­sait escale en ren­trant du Mondial. Le sélec­tion­neur Jorge Vilda aurait même fait pres­sion sur la famille de la joueuse. Une demande refu­sée par l’attaquante espagnole.

Dans une vidéo publiée lun­di 21 août par la RFEF, Rubiales a fait des excuses lacu­naires sur son geste « Je dois m'excuser, apprendre de cela et com­prendre que lorsque vous êtes pré­sident, vous devez être plus pru­dent », s’était-il jus­ti­fié. Or la veille de la publi­ca­tion, il avait décla­ré : « N’écoutons pas les idiots et les gens stu­pides, vrai­ment. Il s’agit juste de deux amis qui fêtent quelque chose. »

La fédé­ra­tion espa­gnole de foot­ball a annon­cé mar­di 22 août l’organisation d’une assem­blée géné­rale extra­or­di­naire en « urgence » concer­nant le com­por­te­ment de Rubiales après la finale de la Coupe du monde, qui se tien­dra ven­dre­di 25 août. Une réunion orga­ni­sée par l’auteur même du bai­ser for­cé sur Hermoso, selon Le Parisien. D'après le quo­ti­dien fran­çais, Rubiales pour­rait deman­der le sou­tien des diri­geants des fédé­ra­tions régio­nales. Selon le média espa­gnol AS, il aurait même déci­dé d’organiser cette réunion après les avoir consultés.

Lire aus­si l Coupe du monde fémi­nine : les excuses lacu­naires de Luis Rubiales après avoir embras­sé de force Jenni Hermoso

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.