fbpx
115 préhistoire 2 © Camille Besse
© Besse

Us et cou­tumes : décons­truis ta préhistoire

Êtes-​vous au fait des der­nières nou­velles du pas­sé ou tou­jours prisonnier·ères des cli­chés qu’on nous a assé­nés pen­dant un siècle sur nos ancêtres pré­his­to­riques ? Le guer­rier san­gui­naire qui tire Monique par les che­veux pour une idylle conton­dante entre deux silex (non taillés), ça vous parle ? Alors, faites le point sur vos connais­sances et rafraîchissez-​vous le paléo­li­thique. Ça peut pas faire de mal (domi­nant).

Les hommes pré­his­to­riques sont hyper agres­sifs entre eux. La guerre entre tri­bus a tou­jours exis­té, c’est ins­crit dans nos gènes ! 
Scoop : non, la guerre n’est pas natu­relle. Les affron­te­ments par groupes n’apparaissent qu’au milieu du néo­li­thique (5 000 ans avant notre ère). Avant cette période, on n’en trouve pas trace. Il faut dire qu’à l’époque, il n’y a pas de pro­blème de pro­prié­té, de famille, de ter­ri­toires. Tout cela appa­raît plus tard. Avec les problèmes. 

Seuls les hommes sont des guer­riers, les femmes ne font pas cou­ler le sang. 
Alors, pen­dant des dizaines d’années, les archéo­logues ont décou­vert des tas de tombes de guer­riers grands et forts, avec leurs armes, leurs chars et toutes leurs petites affaires de guer­riers. Et puis les recherches ADN sont arri­vées. Les guer­riers se sont avé­rés être des guer­rières grandes et fortes. Avec leurs[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 Kpote

En 2030, enlarge your clito

Dystopie. En 2030, au lycée Christiane Taubira, la génération de filles nées lors de l'apparition du clito 3D tiendra tête aux garçons dans la course de qui a le·la plus gros·se. Pourtant, il leur faudra l'autorisation d'un tuteur pour avorter.

Marta Blue Cream A

Les mains dans la vulve

Quand Dr Kpote expérimente un outil d'éducation sexuelle, une vulve en silicone, pour améliorer les connaissances anatomiques d'un groupe de collégiens.

dwaw1dobgow

Les boules au chaud à Concarneau

Dr Kpote nous amène à la découverte des membres du collectif breton Thomas Boulou, promoteurs de la contraception masculine et d’un « contracep’tour » qui les a baladés, en 2017, de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, à Liège, en Belgique.