Bollore Senat 13 mars 2024
Capture écran de la vidéo de l'audition de Vincent Bolloré devant le Sénat, 13 mars 2024, www.senat.fr

Auditionné à l’Assemblée natio­nale, Vincent Bolloré estime que l’avortement relève de deux “liber­tés”, dont celle “des enfants à vivre”

Questionné par la com­mis­sion d’enquête de l’Assemblée natio­nale, ce mer­cre­di, Vincent Bolloré s’exprimait deux semaines après une polé­mique au sujet de l’avortement pro­vo­quée par une émis­sion de CNews. Sans sur­prise, le mil­liar­daire conser­va­teur consi­dère que l’IVG est “quelque chose de ter­rible”.

Dans les suites d’un feuille­ton dont on se serait bien passé·es, Vincent Bolloré, a esti­mé, ce mer­cre­di, devant les député·es que l’avortement est “quelque chose de ter­rible”“deux liber­tés” se “heurtent” : “La liber­té des gens à dis­po­ser d’eux-mêmes” et celle “des enfants à vivre”. Interrogé par la com­mis­sion d’enquête de l’Assemblée natio­nale devant sta­tuer sur le renou­vel­le­ment de l’attribution des fré­quences de la TNT pour ses chaînes, le[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.