fbpx

Après l'actrice Judith Chemla, d'autres femmes accusent son ex-​compagnon de violences

L'actrice Judith Chemla a décla­ré le 4 juillet avoir été vic­time de vio­lences conju­gales de la part de son ex-​compagnon. Le média en ligne Madmoizelle révèle ce mer­cre­di les témoi­gnages de quatre autres femmes l'accusant, entre autres, de vio­lences et de harcèlement. 

Lundi 4 juillet, accu­lée par le conflit qu'elle dit subir autour de la garde de leur fille, l'actrice Judith Chemla décide de publier sur Instagram trois cli­chés, datant d'un an aupa­ra­vant, révé­lant des bles­sures au visage qu'elle incombe à son ex-​compagnon, réa­li­sa­teur . Le seul moyen à sa dis­po­si­tion, croit-​elle, pour que cette situa­tion prenne fin. 

insta offre etudiante

Deux jours après, elle décrit, avec émo­tion, sur France Inter, ces faits qui relèvent, selon elle, de vio­lences conju­gales et le har­cè­le­ment qu'elle affirme conti­nuer de subir de sa part. Le 3 juillet 2021, après une repré­sen­ta­tion à laquelle il et elle assis­taient au théâtre du Rond-​Point à Paris, elle assure qu'il lui a jeté un télé­phone ; auquel était accro­chée une bat­te­rie por­ta­tive, au visage. Selon son témoi­gnage, quand les poli­ciers sont arri­vés, le réa­li­sa­teur n'était plus pré­sent. Les membres des forces de l'ordre l'auraient alors encou­ra­gée à por­ter plainte : « Madame, il faut por­ter plainte, parce qu'après c'est le fémi­ni­cide. »

Après avoir por­té plainte, un pro­cès s'est tenu le 7 avril 2022 au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Paris. Le réa­li­sa­teur a ensuite été condam­né, le 12 mai der­nier, à huit mois de pri­son avec sur­sis pour har­cè­le­ment, vio­lence et vio­la­tion de domi­cile. Le média en ligne Madmoizelle a publié ce mer­cre­di une enquête longue de plu­sieurs mois dans laquelle il a recueilli le témoi­gnage de Judith Chemla mais éga­le­ment de quatre autres femmes qui témoignent de vio­lences phy­siques ou psy­cho­lo­giques, et de har­cè­le­ment qu'elles auraient subi lors de leurs rela­tions avec le réalisateur.

Deux condam­na­tions précédentes

Madmoizelle s'est tout d'abord entre­te­nu avec Marie (le pré­nom a été modi­fié), une femme qui dit[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés