a flag on a pole
© Aboodi Vesakaran

Érythrée : le viol des femmes tou­jours une arme de guerre mal­gré la fin du conflit

Selon un rap­port d’Amnesty inter­na­tio­nal (AI) publié ce mar­di, des sol­dats éry­thréens ont conti­nué à vio­ler et à exé­cu­ter des civils au Tigré mal­gré la signa­ture d’un accord de paix ayant mis fin au conflit dans cette région du nord de l’Ethiopie.

Amnesty inter­na­tio­nal (AI) a publié ce mar­di un rap­port dans lequel elle affirme que des sol­dats éry­thréens ont conti­nué à vio­ler et à[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés