Papillomavirus : l’espoir de l’autotest

Le pré­lè­ve­ment vagi­nal à réa­li­ser soi-​même à l’aide d’un coton-​tige s’avérerait aus­si effi­cace qu’un frot­tis pour détec­ter la pré­sence de cette IST. Une piste pour atteindre les 40 % de femmes qui échappent actuel­le­ment au dépistage. 

causette autotest 1
© Marie Boiseau pour Causette

C’est un outil tout simple qui pour­rait chan­ger la donne dans le domaine du dépis­tage du can­cer du col de l’utérus en France. Plusieurs régions pilotes expé­ri­mentent depuis quelques années l’autoprélèvement vagi­nal, effec­tué par la patiente à la mai­son, comme une alter­na­tive au frot­tis ­cervico-​utérin pour détec­ter une éven­tuelle infec­tion au HPV. Le HPV, dit « infec­tion à papil­lo­ma­vi­rus humains », est cette infec­tion sexuel­le­ment trans­mis­sible (IST) qui, quand elle est per­sis­tante, peut évo­luer en can­cer. Actuellement, le dépis­tage, qui concerne les femmes de 25 à 65 ans, se pra­tique chez un·e professionnel·le de san­té avec un pré­lè­ve­ment au niveau du col après une pose de spé­cu­lum – ce qu’on appelle com­mu­né­ment un frot­tis. Avant 30 ans, il doit être réa­li­sé tous les trois ans pour ana­ly­ser les cel­lules pré­le­vées et véri­fier qu’elles ne sont pas anor­males. Après 30 ans, on pra­tique le même pré­lè­ve­ment, mais on ne recherche plus la même chose en labo­ra­toire. La pre­mière inten­tion est de véri­fier si ce pré­lè­ve­ment révèle une[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
Causette bandelettes CMJN

Fuites uri­naires : gare aux bandelettes

Les bandelettes sous-urétrales font partie des traitements de référencepour lutter contre l’incontinence urinaire d’effort chez les femmes. Pourtant, ces dispositifs peuvent entraîner de graves complications et ne sont pas conçus pour être retirés.