Capture d’écran 2023 08 02 à 16.03.20
©Caroline Léna Becker

Paris : la librai­rie fémi­niste et les­bienne Violette and Co rou­vri­ra ses portes en septembre

Institution emblé­ma­tique du fémi­nisme et des luttes LGBTQI+, la librai­rie Violette and Co rou­vri­ra ses portes en sep­tembre après plus d’un an de fermeture. 

La ren­trée s’annonce radieuse. Après plus d’un an de fer­me­ture, Violette and Co rou­vri­ra en sep­tembre au 52 rue Jean-​Pierre Timbaud dans le 11ᵉ arron­dis­se­ment de Paris. Le trio de repre­neuses, Lucile Regourd, Olivia Sanchez et Loïse Tachon, ont annon­cé mar­di 1ᵉʳ août sur le compte Instagram de la librai­rie avoir récu­pé­ré les clefs du nou­veau local. Campée depuis sa créa­tion en 2004 au 102 rue de Charonne, la librai­rie a été pen­dant long­temps une ins­ti­tu­tion pari­sienne pour la sphère fémi­niste et LGBTQI+, la pre­mière même à regrou­per les deux thématiques.

Retour sur dix-​huit mois de trac­ta­tion. En février 2022, Violette and Co ferme ses portes, les deux fon­da­trices, Catherine Florian et Christine Lemoine, pre­nant une retraite bien méri­tée après dix-​huit années de bons et loyaux ser­vices. Désireuses de voir leur œuvre pour­suivre son che­min, dix femmes fondent alors l’association Violette And Coop pour reprendre la librai­rie sous la forme d’une Société Coopérative et Participative.

Lire aus­si I Librairies fémi­nistes : un essor dû à la défer­lante d’ouvrages féministes ?

Transmission et nouveautés

Des mois d’acharnement et un crowd­fun­ding plus tard – qui a récol­té 172.000 euros -, le trio de repre­neuses détient enfin les clés du local. Dans la nou­velle ver­sion Violette and Co, trô­ne­ront tou­jours les ouvrages de Maryse Condé, Leslie Feinberg, Virginie Despentes et bien sûr Violette Leduc, dont elle tire son nom, avec de toutes nou­velles venues. Le cata­logue se dote­ra en effet de plumes modernes, pro­po­sant notam­ment une nou­velle offre de « lit­té­ra­ture jeu­nesse qui lutte contre les sté­réo­types de genre et contre le sexisme dès l’enfance, avec des repré­sen­ta­tions et des récits de familles LGBTQ+ » mais aus­si de la bande des­si­née, dont du manga.

L’espace de 145 m², répar­ti sur deux niveaux, accueille­ra éga­le­ment un petit café ain­si qu’un espace pour orga­ni­ser des évè­ne­ments asso­cia­tifs, des clubs de lec­ture ou encore des ate­liers d’écriture autour des thé­ma­tiques fémi­nistes. De réjouis­santes nou­veau­tés donc, tout en conser­vant l’esprit qui a fait de Violette and Co, l’institution emblé­ma­tique que l’on connaît. Il nous tarde d’être en sep­tembre pour la (re)découvrir.

Lire aus­si I La librai­rie fémi­niste Un livre et une tasse de thé vic­time de cyber-​harcèlement pour son enga­ge­ment politique

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.