jqm lafon 1
© Jan Quirin Maschinski pour Causette

Féminisme et bistouri : retoucher, c’est tromper ?

Les unes y voient une soumission aux canons de beauté, les autres un acte d’affirmation de soi. Entre injonction et liberté individuelle, la question de la chirurgie esthétique divise les féministes. Et quand celles-​ci succombent à l’appel du bistouri, l’accusation de trahison n’est jamais bien loin…

Partager
Articles liés
jqm lafon 1

Féminisme et bistouri : retoucher, c’est tromper ?

Les unes y voient une soumission aux canons de beauté, les autres un acte d’affirmation de soi. Entre injonction et liberté individuelle, la question de la chirurgie esthétique divise les féministes. Et quand celles-​ci succombent à l’appel du...

roi a

Désobéissance civile : l’ultime recours ?

Contre le réchauffement climatique ou le sort indigne réservé aux animaux, pour aider les migrant·es ou protéger les populations des pesticides de synthèse, la désobéissance civile semble être devenue, pour beaucoup, l’ultime recours. Face au...