UMS J18 1348∏ les Films du Parc Manin

"Un métier sérieux" et "Le livre des solu­tions" : la reco ciné du 13 septembre

Deux comé­dies fran­çaises savou­reuses : l'une de Thomas Lilti qui donne presque envie de retour­ner sur les bancs de l'école, l'autre de Michel Gondry où l'on retrouve le style bricolo-​chaotiquo-​attachant du cinéaste. 

Un métier sérieux

Vive la ren­trée ! Le nou­veau film de Thomas Lilti don­ne­rait presque envie de retour­ner sur les bancs de l’école, tel­le­ment il irra­die d’humanité. Délaissant le corps médi­cal, son sujet de pré­di­lec­tion, le réa­li­sa­teur d’Hippocrate et de Première année braque ain­si sa camé­ra sur le corps ensei­gnant, autre pilier fra­gi­li­sé de notre socié­té, et cela à tra­vers un groupe de profs engagé·es et soudé·es alors qu’ils et elles démarrent une nou­velle année dans un col­lège. Un film en forme d’hommage, donc, mais qui trouve sa véri­té dans la puis­sance émo­tion­nelle de ses per­son­nages, comme sou­vent chez ce cinéaste.

Foin de bla­gou­nettes potaches ! À mille lieues des Profs et autres comé­dies plus ou moins déso­pi­lantes, Thomas Lilti renoue avec le genre sen­sible de la chro­nique, adop­tant le point de vue exclu­sif desdit·es professeur·es, à savoir Pierre, Meriem, Fouad, Sophie, Sandrine, Alix et Sofiane, belle escouade moti­vée rejointe cette année-​là par Benjamin, un jeune rem­pla­çant sans expé­rience qui va décou­vrir « en live »… un vrai métier !

Pas d’esbroufe dans la forme ni de sur­en­chère dans les péri­pé­ties scé­na­ris­tiques (les intrigues secon­daires sont les moins convain­cantes). Et c’est tant mieux, car cette sim­pli­ci­té lui per­met de creu­ser le par­cours de ses pro­ta­go­nistes, leur quo­ti­dien, leurs doutes, leurs élans, leur inti­mi­té. On s’y attache d’autant plus qu’ils et elles sont interprété·es par d’excellent·es comédien·nes, familier·ères de l’univers de Lilti (Vincent Lacoste, Louise Bourgoin, William Lebghil, Bouli Lanners) ou nou­velle venue (Adèle Exarchopoulos, magné­tique une fois encore). Premier·ères de la classe, c’est sûr !

Un métier sérieux , de Thomas Lilti. Sortie le 13 septembre.

Le livre des solutions

Pourquoi savoure-​t-​on autant le nou­veau film de Michel Gondry, alors qu’il est affu­blé d’un héros un tan­ti­net pénible, pour ne pas dire fati­guant ? D’abord parce qu’une comé­die est tou­jours bonne à prendre en ces temps incer­tains. Ensuite parce qu’on y retrouve le style bricolo-​chaotiquo-​attachant du cinéaste fran­çais. Et, enfin, parce que ce fameux héros – un réa­li­sa­teur maniaco-​dépressif un rien tyran­nique avec son équipe, qui entre­prend d’un coup d’un seul d’écrire Le Livre des solu­tions – est inter­pré­té par un Pierre Niney au meilleur de sa forme. Entendez de sa sub­ti­li­té. Il en fal­lait pour oser incar­ner… le double pro­bable de l’ami Gondry ! Tourbillonnant d’aisance, de rythme et d’élasticité, il est fort bien sou­te­nu, il est vrai, par une Blanche Gardin épa­tante de stoï­cisme las et par une Françoise Lebrun impé­riale de ten­dresse inquiète.

Le livre des solu­tions , de Michel Gondry. Sortie le 13 septembre.

Lire aus­si l À voir au ciné ce 6 sep­tembre – "Le Ciel rouge" de Christian Petzold

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.